Aller au contenu principal

Président de l'ASAVPA
Jean Luc Hilary : Rendre attractifs les métiers de l'agriculture

Elles sont essentielles à la bonne marche de l'exploitation agricole, les relations employeur-salarié. C'est le thème dont a débattu l'ASAVPA, association des salariés de l'agriculture le 15 mars dernier lors de son assemblée générale avant d'accueillir depuis jeudi dernier, le congrès de sa féd&ération nationale, à Vannes. Le point sur l'actualité d'une structure présidée par Jean Luc Hilary, salarié en production porcine.

Jean Luc Hilary
Jean Luc Hilary
© claire le clève

 

Terra : Les missions de l'ASAVPA évoluent-elles ?

Jean Luc Hilary : Elles sont prioritairement d'informer les salariés de la production par la parution de notre bulletin vert mais aussi par des réunions sur tous les sujets qui les concernent, qu'ils soient d'ordre professionnel, social mais aussi de la vie privée. Depuis le congrès de Paris en 2012, nous avons acté la volonté nationale de rapprocher des organisations de développement à l'intérieur du réseau TRAME. Cela se traduit dans notre département par une réflexion commune entre Rés'Agri et l'ASAVPA sur les différentes problématiques liées aux relations dans le travail entre salariés et employeurs de main d'oeuvre.

Terra : Avec l'agrandissement des structures, en quoi la question du salariat devient-elle primordiale ?

J-L Hilary : La taille des exploitations, aujourd'hui, est devenue d'une importance telle que le salariat est obligatoire pour l'exécution des tâches quotidiennes. Le modèle d'exploitation familiale que l'on a connu disparaît peu à peu. Un agriculteur ne peut assurer seul l'ensemble des travaux sur sa ferme. L'avenir de l'agriculture passe obligatoirement aujourd'hui par une prise en compte de cette donnée. Car si le besoin de main d'oeuvre existe bien, la communication pour rendre attractifs ces métiers reste à faire, tant pour l'arrivée de nouveaux salariés que le maintien de ceux déjà en place.

Terra : Vous avez choisi de traiter les relations employeur-salarié lors de votre assemblée générale. Pour quelles raisons ?

J-L Hilary : Si les agriculteurs savent investir dans des outils performants et produire différentes denrées alimentaires dans le respect des réglementations, ils n'ont pas encore tous pris conscience de leur rôle en tant qu'employeurs et de leurs obligations face à leurs salariés. Seuls, les salariés peuvent difficilement faire passer certains messages liés au droit du travail et aux obligations des uns et des autres dans cette relation employeur salarié. Le travail que nous avons démarré ensemble, Rés'Agri et l'ASAVPA 56, permet de mettre en évidence toute cette problématique et le plus important peut-être, de proposer des solutions afin d'améliorer la situation existante. Nos deux organisations n'étant pas des syndicats mais des organisations de développement, l'échange devient plus facile et nous permet d'aborder des sujets même difficiles et cela sans appréhension, avec une volonté mutuelle de compréhension des problèmes des uns et des autres.

Terra : Que motive l'accueil du congrès national de la FNASVAPA en Morbihan ?

J-L Hilary : Si nous avons souhaité accueillir le congrès de l'ASAVPA, ici, c'est d'abord dans l'espoir de redynamiser notre association dans notre département. Un tel événement doit être un outil de communication afin de passer un message fort auprès des salariés de la production agricole du Morbihan. Leur ASAVPA est dynamique et donc capable d'organiser une telle rencontre. L'autre aspect est aussi de faire découvrir le département du Morbihan et ses particularités, qu'elles soient agricoles mais aussi touristiques, à nos collègues répartis sur l'ensemble du territoire national.

Propos recueillis par Claire Le Clève

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le cheptel porcin chinois reconstitué, la filière française en crise
Le ministère de l’Agriculture chinois vient de révéler que le nombre de porcs vivants sera bientôt au même niveau qu’avant la…
"Une démarche remplie d’espoir et de sens"
Quatre ans après la création de "C’est qui le patron ?!", son fondateur, Nicolas Chabanne, revient sur l’évolution de la marque…
Pompiers volontaires : Laïta favorise l’engagement de ses salariés
Une convention avec le Sdis 29 l’a officialisé : Laïta va octroyer jusqu’à 10 jours par an à ses salariés sapeurs-pompiers…
La grange du Guilar, un nouveau magasin à la ferme à Bodilis (29)
Le premier confinement a multiplié son activité de vente à la ferme par quatre ! Pour offrir à sa clientèle une plus large gamme…
Le boycott des produits français : quel impact pour la Bretagne ?
Les appels au boycott de produits français se sont multipliés depuis le samedi 24 octobre dans plusieurs pays du Moyen-Orient…
Les agriculteurs sous la loupe de l'Insee
Les chiffres agricoles de l'Insee confirment les impressions du terrain mais alertent sur la baisse du nombre d'agricultrices. En…
Publicité