Aller au contenu principal

Journée sécurité et prévention pour les salariés de Cuma

Du 4 au 11 février, la Fédération des Cuma organise une série de réunions d’informations et d’échanges. C’est aux 67 permanents des Cuma que s’est adressée la première, mardi dernier à Locminé, sur les risques liés aux lignes électriques et aux incendies en atelier.

Vigilignes une application gratuite, qui aide à détecter depuis son smartphone les lignes électriques aériennes du réseau Enedis.
© Claire Le Clève

"La sécurité n’est pas un vain mot dans nos Cuma et nos exploitations. Avec l’utilisation d’engins de plus en plus grands, on voit apparaître de nouveaux risques", estime Michel Uzenot, vice-président de la FD Cuma en accueillant les chauffeurs des coopératives d’utilisation de matériel. Un thème déjà retenu l’an passé, toujours à approfondir, qui a permis le rapprochement avec le service départemental d’incendie. "On engage un partenariat. Avec des choses simples, on peut faciliter l’action des pompiers", constate Dominique Guého, animateur du réseau des Cuma. "C’est un échange bénéfique, vous êtes une mine d’or pour les sapeurs pompiers. Nous avions besoin de référents routiers que nous pourrions former et développer un réseau en cas d’accidents avec les engins agricoles pour savoir comment intervenir. Idem pour les plans communaux de sauvegarde, avec vos citernes, vous êtes une ressource", cadre l’adjudant Damien Courlay, pompier.

"Si on ne peut pas faire, on ne fait pas"

Même travail de partenariat avec Enedis et la MSA et les Cuma, cette fois-ci pour les risques électriques liées aux lignes aériennes. Il a été initié après le décès d’un entrepreneur agricole à Plouay en 2016. "Un groupe de travail régional a été mis en place pour trouver des solutions et limiter les risques électriques", détaillent Maryse Le Jeune d’Enedis et Thierry Robic de la MSA. Il s’agit en premier lieu de l’application gratuite pour smartphones, Vigilignes (voir ci-contre)) "on espère que tout le monde l’aura chargée sur son téléphone pour la prochaine campagne d’ensilage", encouragent les responsables de la FD Cuma. Cette application aide à détecter la présence des lignes électriques du réseau Enedis Bretagne. En cas d’approche, l’utilisateur reçoit alors une alerte vocale, sonore, vibratoire et lumineuse, avec deux niveaux d’alerte suivant l’éloignement à la ligne. La MSA s’est également dotée d’appareils de mesure, équipant aussi la FD Cuma. "Si vous suspectez qu’une ligne est trop basse, on peut effectuer les mesures et prévenir Enedis", note Thierry Robic préventeur de la MSA. Enfin, le groupe de travail a élaboré une fiche récapitulative, "qu’on vous propose de remplir pour les travaux aux champs". Une fiche régionale qui rappelle les consignes de sécurité, invite à repérer les zones à risques et rappelle les conduites à tenir.

Avec l’agrandissement des engins et la proximité de lignes électriques, "il y a des endroits qui deviennent incultivables. Le passage sous les lignes est à proscrire. Salariés, vous avez le droit de vous retirer en cas de situations à risque pour votre santé", insiste le préventeur. "Vos employeurs vous ont emmenez ici pour que vous entendiez ces messages", rappelle Dominique Guého face aux craintes que font peser les pressions des donneurs d’ordre. " Si on ne peut pas faire, on ne fait pas " !

Claire Le Clève

 

 Pour télécharger l’application Vigilignes

- lien de téléchargement : https : //www.geovil.io/vigilignes,

-identifiant : cuma@geovil.io

-Mot de passe : 3479

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Acceptabilité sociétale : ouvrir, montrer et démontrer
Alors que s’ouvre dans quelques jours en mairie d’Arzal (56) leur dossier d’enquête publique, les associés de la SCEA de Kerollet…
Canettes tueuses, quand l'incivilité tue
Depuis deux ans, le Gaec de Kerforn, à Caudan, a du se résoudre à faire euthanasier six vaches sur la centaine de laitières qui…
Des protéines végétales bretonnes pour réduire les importations de soja
Si la Bretagne importe 95 % des protéines végétales dont elle a besoin pour nourrir ses animaux d’élevage, le GIE SVP est bien…
Valens, le nouveau verrat équilibré d’Axiom
La firme génétique met sur le marché un nouveau verrat dont l’objectif est de répondre aux exigences des producteurs français.…
Rapport sur le suicide d’agriculteurs : les premières pistes
Après six mois de mission, le député Olivier Damaisin s’apprête à rendre au Premier ministre son rapport sur le suicide et le mal…
Tags en exploitation : jusqu’où iront-ils, s’interroge la FDSEA 29
En fin de semaine dernière, plusieurs tags ont été découverts sur deux exploitations agricoles de Plonévez-Porzay, dont celle de…
Publicité