Aller au contenu principal

Avec son BPREA maraîchage bio
Julien Berry s'installera fin 2012

Il est passé de la programmation informatique au maraîchage bio. Entre les deux, une formation diplômante à la Chambre d'agriculture, à découvrir le 10 mai prochain (lire en agenda) à Auray et un itinéraire de parrainage. Avec son BPREA en poche, il s'installera à Kervignac. Parcours.

Julien Berry entame au Gaec de la Terre et des Hommes son apprentissage pratique
Julien Berry entame au Gaec de la Terre et des Hommes son apprentissage pratique
© claire le clève
 

 

2010. Après «10 ans de boite, à la tête d'une petite équipe de développeurs », Julien Berry, analyste programmeur de 35 ans, Lorientais, vit de plus en plus mal le stress de sa fonction. S'y ajoute la charge de travail, importante, qui l'accompagne jusqu'à son domicile. «J'aspirais à me donner plus de temps avec ma famille», relève l'ex informaticien. «Depuis 2 ans, je m'étais mis au potager. Je m'y sentais très bien. Alors...». Pour prendre du recul, il envisage un CIF, congé individuel formation qui, contre toute attente, lui est accordé. La rencontre avec Caroline Cocoual, responsable de la formation à la SEHBS mettra les choses au clair. «Le maraîchage, ce n'est pas du potager à grande échelle ». Dont acte.

 

BPREA et Projet d'installation à la clé

 

Il entame la formation en novembre 2010, découvre biologie du végétal, physiologie des plantes et vie du sol. « Et des aspects de droit, de gestion et de comptabilité, indispensables pour moi. C'est le nerf de la guerre». Il alterne, durant un an, télé-formation, et cours à Keplouz, Kérel et Kerguéhennec, sans oublier ses stages. Car amapien de la première heure, dans la deuxième Amap créée dans le Morbihan, à Kervignac, c'est tout naturellement là que Julien Berry entame au Gaec de la Terre et des Hommes son apprentissage pratique au travers de stages. Mais il lui faut également bâtir un projet. Et de toutes les visites et découvertes d'exploitations réalisées durant sa formation, le jeune maraîcher « tire beaucoup d'enseignements. Le Gaec où j'effectuais mon stage était celui qui était le plus efficace en terme de rentabilité et de temps de travail ». Là encore, les choses s'enchaînent naturellement. «Les associés m'ont proposé de les rejoindre, alors j'ai bâti mon projet dans cette optique». L'un d'eux s'éloignant pour des raisons familiales, il cède à Julien Berry ses parts, lui offrant du même coup, une configuration d'installation optimale par rapport aux capacités de 160 paniers hebdomadaires. Fin 2012, l'association sera effective, le temps de parfaire la formation technique et pratique au gré de stages de parrainage.

 

Un Bilan positif

Avec un bilan de formation très positif, le nouveau maraîcher rend hommage «à des formateurs techniques extrêmement compétents, se décarcassant pour leurs stagiaires». Il apprécie l'itinéraire du BPREA, même s'il regrette que soit dévolu aux stages l'aspect pratique. D'un naturel rationnel et prudent, Julien Berry mesure l'intérêt d'un parcours qui «m'a apporté un projet. J'avais besoin d'y trouver des garanties de viabilité pour ma famille que j'engage et c'est le cas ». Julien Berry mesure également sa chance, «c'est tellement difficile de trouver ce foncier, d'où la nécessité d'attirer très tôt l'attention des stagiaires sur la construction de leur projet» encourage t-il.

Claire Le Clève

 

 

Bilan
Depuis 2001, 167 stagiaires ont suivi la formation.
37% sont installés
20 % sont salariés en agriculture
31% sont salariés dans un autre domaine
12% sont en formation ou demandeurs d'emploi
Pour l'année 2011- 2012, 38 stagiaires sont entrés en formation.

 

 

 

 

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Quand agriculteur et apiculteur travaillent de concert
Voilà 4 ans déjà que Frédéric Mésangroas, producteur de porcs à Plouigneau (29), accueille les ruches de Daniel Le Louët. Au fil…
Le retour très controversé des protéines animales transformées
Le 14 avril dernier le Standing Committee on Plants, Animals, Food and Feed (Scopaff - en français Comité permanent des végétaux…
Le Space sera bien là en 2021, à Rennes
Le salon de l'élevage fait son grand retour à Rennes. Entre soulagement, fierté et impatience, les organisateurs du Space livrent…
Les Entreprises des territoires en recherche constante de reconnaissance
Les entreprises des territoires (EDT) se réunissaient encore une fois en viso conférence pour l’assemblée générale 2021. l’…
Porcs : les éleveurs demandent la fin de la castration
"On bute sur le mur des abatteurs… Si le gouvernement ne nous aide pas, ça va être compliqué". Mardi dernier, l’association pour…
Choucas des tours : que faire pour limiter les dégâts à l’agriculture ?
Cette année encore, les dégâts de choucas des tours sur les semis de maïs sont nombreux. Et les agriculteurs des environs de…
Publicité