Aller au contenu principal

La betterave fourragère bio en mini-motte

Le plant de betterave fourragère en mini-motte, une solution de remplacement du semis direct, délicat, pour bénéficier de l’intérêt de ce fourrage, énergétique, dans la ration des vaches laitières.

Matinée d’information le 24 octobre dernier organisée par Triskalia à destination des agriculteurs bio ou en conversion autour de la betterave fourragère. Car si cette plante présente de nombreux intérêts dans la ration des vaches laitières, l’étape de son implantation peut refroidir. Alternative au semis direct, pour en contourner la difficulté, la coopérative présentait la solution de repiquage en jeunes plants en mini-motte qui s'effectue alors du 15 avril au 15 juin. Une technique déjà éprouvée par Pascal Lamoureux à Rohan (56) qui accueillait cette journée sur son exploitation. Si le prix du plant reste élevé, il apprécie l’économie de coût de semence et le gain de temps au desherbage, précoce. Autre avantage, l’intérêt économique de ce fourrage énergétique dans la ration avec augmentation des taux, protéïque et butyrique, et baisse de l’utilisation de concentrés. 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Acceptabilité sociétale : ouvrir, montrer et démontrer
Alors que s’ouvre dans quelques jours en mairie d’Arzal (56) leur dossier d’enquête publique, les associés de la SCEA de Kerollet…
Canettes tueuses, quand l'incivilité tue
Depuis deux ans, le Gaec de Kerforn, à Caudan, a du se résoudre à faire euthanasier six vaches sur la centaine de laitières qui…
Des protéines végétales bretonnes pour réduire les importations de soja
Si la Bretagne importe 95 % des protéines végétales dont elle a besoin pour nourrir ses animaux d’élevage, le GIE SVP est bien…
Valens, le nouveau verrat équilibré d’Axiom
La firme génétique met sur le marché un nouveau verrat dont l’objectif est de répondre aux exigences des producteurs français.…
Rapport sur le suicide d’agriculteurs : les premières pistes
Après six mois de mission, le député Olivier Damaisin s’apprête à rendre au Premier ministre son rapport sur le suicide et le mal…
Un Space sans public mais pas sans lendemain
  Le Space 2020 a bel et bien eu lieu. Il ne restera pas dans les annales, comme si décidément cette édition et surtout son…
Publicité