Aller au contenu principal

La Bretagne au congrès national JA

A quelques jours du congrès national JA, qui se déroule à Perpignan du 8 au 10 juin, le président de JA Bretagne Sébastien Fesnoux fait ici un tour d'horizon des questions que les jeunes agriculteurs bretons aimeraient aborder avec leurs collègues des autres régions. Environnement, foncier, installation : les thèmes ne manquent pas.

Environnement, foncier, installation... : quelques uns des thèmes que Sébastien Fesnoux, président des JA Bretagne souhaiterait voir  abordés lors de ce congrès national.
Environnement, foncier, installation... : quelques uns des thèmes que Sébastien Fesnoux, président des JA Bretagne souhaiterait voir abordés lors de ce congrès national.
© Terra

Les JA se retrouvent en congrès national la semaine prochaine, de quoi parlerez-vous en priorité ?
Sebastien Fesnoux. "Il faut d'abord rappeler que le congrès est une occasion de confronter les idées des JA dans un esprit de convivialité. Lors de ce congrès, toutes les régions se rencontrent, c'est important pour nous. Mais ce congrès, ce sont aussi trois jours de travail et de réflexion autour du rapport d'orientation. Son thème est "filières et territoires, apportons de la valeur ajoutée à notre métier". On pourra sûrement mesurer les disparités entre régions, mais, au delà du constat, ce débat sera l'occasion d'aboutir à un projet commun. C'est la force des JA.
Enfin, comme on est en année élective, cinq JA de l'Ouest, trois Bretons et deux Ligériens sont candidats au conseil d'administration national".

La Bretagne a-t-elle un message particulier à adresser lors de ce congrès ?
S. F. "Nous souhaiterions aborder quelques grandes questions. Sur l'environnement, par exemple, nous voudrions attirer l'attention de nos collègues des autres régions sur le fait que certaines mesures, relatives aux couverts végétaux, par exemple, ou encore au phosphore et qui se traduisent déjà par du concret en Bretagne, ne tarderont pas à s'appliquer partout et qu'elles auront un coût. Environnement toujours, mais cette fois sur la question de la gestion de la matière organique. Nous voulons attirer l'attention de nos collègues sur le fait que, dans certaines situations, des éleveurs qui en produisent trop sont bloqués et s'endettent à la traiter. D'autres achètent du minéral alors qu'ils auraient de la place pour recevoir cette matière organique.
Nous voudrions également que, sur la question de la fuite du foncier agricole, on dépasse le constat pour envisager et proposer des objectifs à tenir. De notre côté, en Bretagne, on a commencé à y réfléchir au travers du projet agricole et agroalimentaire régional.
Enfin, un autre sujet nous préoccupe, c'est celui de l'appui au réseau. On a pris un coup cette année, il y a besoin de reconstruire, de redonner confiance dans les campagnes, notamment auprès des jeunes. 
Le dernier point concerne l'avenir des filières porc et volaille. Le parc bâtiments vieillit. De nouvelles normes bien-être sont attendues. Tout cela ne favorise pas l'installation. Derrière ce constat, une grande question se pose : Est-ce que l'on veut encore de ces productions en Bretagne. Si c'est le cas, que fait-on pour accompagner les installations ?".

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Bale grazing, une autre façon de nourrir dehors les animaux en hiver
Inspiré de techniques néo-zélandaises, le bale grazing consiste à disposer de l’ensilage ou du foin dans une parcelle, qui…
Les méthaniseurs bretons défendent un modèle agricole
L'Association des agriculteurs méthaniseurs bretons s'est réunie au Lycée la Touche à Ploërmel (56). Avec les trois quarts d'…
Les producteurs de lait exigent des hausses de prix
Alors que les négociations commerciales avec la grande distribution battent leur plein, les producteurs de lait sont venus…
Agriculture, quelles stratégies bas carbone ?
Mobiliser les acteurs du territoires sur la diminution de leur empreinte en matière de GES, gaz à effet de serre. C’est tout l’…
Les zones d’ombre des nouveaux textes sur les ZNT
Le ministère de l’Agriculture a mis en consultation le 21 décembre deux textes réglementaires sur les zones de non-traitement (…
L'élevage aux abois, étranglé par l’absence de prix et l’envol des charges
Beaucoup de jeunes installés. Après le rassemblement de plus de 300 producteurs de porcs jeudi, pour demander des aides d’urgence…
Publicité