Aller au contenu principal

La Bretagne à Milan

La Bretagne sera présente à l'exposition universelle de Milan pendant 15 jours, au sein du pavillon France, du 20 août au 2 septembre. Le conseil régional sera du voyage pour mettre en avant les produits et savoir-faire des entreprises de Bretagne, en partenariat avec Quimper communauté, Saint-Brieuc agglomération et Rennes Métropole.

Pigopop de Charlotte Carsin et Philippe Sidot, et parrainée par Nathalie Marchand, éleveuse à Noyal-sur-Vilaine, sera du voyage à Milan.
Pigopop de Charlotte Carsin et Philippe Sidot, et parrainée par Nathalie Marchand, éleveuse à Noyal-sur-Vilaine, sera du voyage à Milan.
© terra

Evénement international, l'exposition universelle de Milan qui se déroule jusqu'au mois d'octobre a choisi comme thématique "Nourir la planète, énergie pour la vie". L'occasion est donc belle pour la première région agricole et agroalimentaire de france de montrer "au monde entier", la vitalité de ses territoires et le savoir-faire de ses hommes et de ses entreprises. Un espace de 300 m2 sera donc consacré pendant 15 jours à la Bretagne. Sa réalisation ayant été confiée à l'agence économique Bretagne Développement Innovation, avec le concours de la chambre régionale d'agriculture. Artichaut, choux fleurs, vaches, cochons, coquilles Saint-Jacques, cidre.... Au total, une douzaine de produits représentatifs ont été choisis afin de valoriser toutes les filières alimentaires, mais aussi de découvrir, en images, les paysages, les produits, les hommes et les femmes qui contribuent chaque jour à nourir la planète. La région ne sera pas la seule à être du voyage, puisque Rennes Métropole, Quimper communauté et Saint-Brieuc agglomération sont aussi partenaires. "Nous avons souhaité faire le lien avec les centres d'innovations technologiques que sont le Biopôle, Adria et le zoopôle, car l'agroalimentaire, ce n'est pas que de la tradition, mais aussi beaucoup d'innovations", a rappelé Michel Morin, vice-président chargé de l'agriculture et de l'agroalimentaire à la région Bretagne. Agroalimentaire, emplois, sécurité alimentaire, produits et transformation de qualité... tous ces thèmes seront abordés par différentes animations autour de l'enjeu du "bien manger".

La production alimentaire bretonne sera notamment illustrée par trois expositions photos. Une série de portraits d'éleveurs et de producteurs réalisée par Stéphane Lavoué va ainsi cotoyer une sélection du musée de Bretagne qui montre la réalité agricole des années 1890-1960. Tandis que la troisième expo, d'Alice Bertrand, mettra en avant l'excellence de l'agroalimentaire breton à travers des portraits de lauréats du concours général du salon de l'agriculture de Paris. Côté visuel, un des cochons de la Pig parade sera également du voyage. Pour l'aspect professionnel, des rencontres entre entreprises bretonnes et acheteurs italiens seront organisées du 24 au 28 août. Et une journée officielle "Bretagne", est programmée le 25 août à laquelle participeront des élus de la région et des partenaires, ainsi qu'une délégation d'industriels bretons.

Enfin, à noter que le food truck du centre culinaire contemporain de Rennes a remporté l'appel d'offres lancé par le pavillon France, avec pour enjeu de mettre en avant l'excellence agroalimentaire et gastronomique française. Quand on sait que l'exposition universelle accueille 20 millions de visiteurs, toutes ces animations offriront donc pendant 15 jours une vitrine sans pareil à toutes les productions de qualité de la Bretagne.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Jean-Elie Le Crom : "J’avais vraiment envie de m’installer"
Son truc ?  "Les vaches et le lait". Une passion ! Jean-Elie Le Crom l’a chevillée au corps. Alors, à 22 ans, il vient de…
Du maïs semé tous les 50 cm pour réduire l’usage des phytos
Si il est courant de semer son maïs avec un inter-rang de 75 cm, Alex Delamarre et Philippe Briand, entrepreneurs agricoles sur…
L’irrigation : "l’assurance récolte de toute la filière"
Fin des six syndicats locaux qui contribuaient depuis 40 ans au développement de l’irrigation en Bretagne. Place à Breizh…
Les éleveurs de volailles en colère contre certains distributeurs
La semaine passée la Confédération française de l’aviculture (CFA) dénonçait "l’indifférence des enseignes Carrefour, Casino et…
63% des abattages de porcs en Bretagne aux mains de trois groupes en 2020
En 2020, à partir des données Uniporc Ouest, le nombre de porcins abattus en Bretagne montre une diminution de l’activité. Dans…
PAC 2023 : les derniers arbitrages feront la différence dans les fermes
L'Europe a fixé de nouveaux objectifs à la PAC, et laissé plus de latitude aux États membres dans la déclinaison nationale des…
Publicité