Aller au contenu principal

La Cécab ferme deux conserveries

Fermeture de 2 sites de production, redéploiement d'autres. Le groupe coopératif Cécab*, dont le siège est situé à Vannes, vient d'annoncer la réorganisation de sa branche appertisée. Dans cette restructuration, 308 postes en France seraient supprimés et 59 transférés.

© Terra

C'est par voie de communiqué de presse que la Cécab a décidé de faire part des événements qui structurent sa vie de coopérative agroalimentaire bretonne. Le dernier en date, du 25 octobre dernier, annonce une refonte de sa branche appertisée avec régime maigre à la clé. Et le leader de la conserve de légumes en Europe d'invoquer l'impact de la crise économique et financière sur l'ensemble des secteurs, dont celui de l'agroalimentaire. Une consommation alimentaire atone, une hausse continuelle des coûts de revient due à l'envolée des matières premières et de l'énergie, une forte pression sur les prix de vente et la quasi-impossibilité de passer les hausses nécessaires.


Projet stratégique

 

Première à être concernée par "des réorganisations structurantes", la branche appertisée du groupe voit donc la "concentration de la production de légumes appertisés sur un nombre plus restreint de sites". Ainsi les usines Val d'Aucy de Ciel, en Saône et Loire, 102 emplois et Boutet Nicolas à Rosporden dans le Finistère, 142 emplois, seraient fermées d'ici 2013-2014. En revanche, les usines UFM de Locminé (56), de la Conserverie Morbihannaise au Faouët (56), de Depenne dans le Lot et Garonne, de Mainbourg à la Chapelle St Mesmin dans le Loiret ou encore Globus à Debrecen, en Hongrie, verraient leurs productions augmenter. La production en plats cuisinés du site de St Thurien serait elle aussi accrue. L'actuel site de production de la conserverie du Blaisois, dans le Loire et Cher, transformé en plate-forme de conditionnement. La fabrication d'aliments pour animaux est également à l'étude. 50 millions seront investis dans cette réorganisation. La direction annonce que si 308 postes étaient supprimés et 59 transférés, 403 postes seraient proposés sur les sites voyant leur activité augmenter. Le plan social se traduisant au final par une diminution de 76 emplois.

Claire Le Clève

* Le groupe Cécab, groupe coopératif de 9 000 adhérents a réalisé un chiffre d'affaires de
2 milliards d'euros en 2011 autour de ses cinq activités, agricoles, légumes appertisés, légumes surgelés, œufs, viandes de porcs et dindes. 7 000 personnes y sont employées.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Une démarche RSE comme moteur du changement ?
Une démarche RSE peut elle être un moteur du changement ? C’est le pari que veut faire le Crédit Agricole des Côtes d’Armor qui a…
La filière porcine en plein doute
Dans une lettre ouverte à Julien Denormandie, la première coopérative porcine de France explique son projet de quitter ATM (le…
Locus Solus, la petite maison d’édition qui monte...
Créée il y a maintenant neuf ans, Locus Solus se fait peu à peu sa place dans le monde de l’édition, à raison de 40 à 45 ouvrages…
Les agriculteurs mettent ‡ l'honneur le Tour de France et leur territoire
C'est un événement majeur pour tous les territoires qu'il traverse. Et cette année la Bretagne a été gâtée en accueillant même le…
Se lancer dans l’inconnu oui mais... avec des partenaires que l’on connaît bien !
Installés depuis quatre ans, Myriam et Vincent Labbé, ont repris deux élevages sur la commune de Plenée-Jugon (22). Leur objectif…
Pour un soutien différencié à l’agriculture biologique

De plus en plus de jeunes entrent dans le métier avec un projet en agriculture biologique (30 % en 2020 en Bretagne). Ce…

Publicité