Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

La certitude d'être remplacé

"Service de remplacement Ille et Vilaine" fédère les 30 associations locales. Un réseau dense qui permet à tous les agriculteurs d'être remplacés, au pied levé pour un coup dur ou de façon anticipée pour souffler.

Les responsables de "Service de remplacement Ille et Vilaine", fédération des 30 associations locales de remplacement.
Les responsables de "Service de remplacement Ille et Vilaine", fédération des 30 associations locales de remplacement.
© Cécile Julien

Présentes sur tout le département, les associations locales et le service départemental de remplacement forment un maillage dense et emploient l'équivalent de 137 personnes à temps plein. En cas d'accident, de maladie, pour se former ou simplement faire souffler, le remplacement permet à tous les agriculteurs d'être secondés sur leur exploitation. En 2011, les 30 associations locales ont assurées près de 220.000 heures de remplacement. Un chiffre stable par rapport à 2009, a annoncé leur fédération, "service de remplacement Ille et Vilaine", lors de son assemblée générale du 6 juin. "Cette année, ça démarre plutôt fort", note Dominique Trubert, président de la fédération départementale. Avec plusieurs salariés et une activité de plus de 20.000 heures, certaines associations deviennent des PME. Seules ou à plusieurs, une dizaine a fait le choix d'un emploi administratif. Entre les aspects financiers et le planning, le remplacement demande beaucoup de suivi. Chaque association doit trouver le subtil équilibre entre une sécurité financière suffisante et un service au meilleur coût horaire. Cette année, va débuter un travail sur l'harmonisation tarifaire au niveau départemental. "Cela facilitera les échanges de main d'œuvre entre associations et permettra d'aborder ensemble les questions de pérennité financière de nos structures", expliquent les responsables de la fédération départementale.

 

Prévoir son remplacement

2010 aura vu se mettre en place l'assurance collective, qui prend en charge tout ou partie du coût de remplacement en cas de maladie ou d'accident. "Il est important d'assurer sa santé, souligne Dominique Trubert. On assure mieux notre matériel ou nos cultures que nous-mêmes. D'autant plus qu'avec le contrat collectif, nous avons obtenu un bon rapport coût/intérêt".

Pour faciliter les échanges et diffuser rapidement, le site internet de "service de remplacement Ille et Vilaine" va être rajeuni et doté d'une plateforme d'échanges. Dans cet espace sécurisé, les responsables des associations locales pourront trouver le bulletin d'information, des fiches pratiques, les différents documents administratifs. Ils pourront également échanger entre eux. Pour permettre aux jeunes installés de découvrir le remplacement, Groupama offre à ses nouveaux assurés et adhérents d'un service local une prise en charge de 5 jours de remplacement. Histoire d'en découvrir l'intérêt dès l'installation.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Vignette
La FNP (producteurs de porcs) dénonce une intrusion de BFMTV dans un élevage

"Des journalistes de BFMTV sont entrés de nuit en toute illégalité dans un élevage de porcs, faisant le jeu des…

Vignette
FNSEA et JA annoncent un "blocage des axes majeurs de circulation" le 8 octobre

Les syndicats agricoles majoritaires ont annoncé un "blocage des axes majeurs de circulation le 8 octobre". Il s'…

Vignette
Dans l’Orne, une nouvelle attaque d’élevage suscite la colère de la profession agricole

Un incendie criminel a ravagé trois bâtiments d’un élevage de poulets de l’Orne, dans la nuit du 16 au 17 septembre. Si l’…

Vignette
L’agriculture paysanne, solution au changement climatique
Face au changement climatique, la Confédération paysanne de Bretagne s’est penchée sur les scénarios agricoles et alimentaires…
Vignette
Quelle place pour les femmes en agriculture ?
Si un chef d'exploitation sur trois est aujourd'hui une femme, ces dernières restent encore peu visibles en agriculture et…
Vignette
100 emplois

"Les salariés et salariées craignent une perte de plus de 100 emplois sur 620" dans les cinq chambres d’Agriculture…

Publicité