Aller au contenu principal

La Chine impose des droits sur le poulet brésilien pour 5 ans

La Chine a annoncé le 15 février l'imposition de lourds droits anti-dumping pour cinq ans au poulet du Brésil. À compter de dimanche, le poulet brésilien sera soumis à des droits compris entre 17,8 % et 32,4 %, et ce pour une durée de cinq ans, a annoncé dans un communiqué le ministère du Commerce. Certaines entreprises, qui se sont engagées à respecter un prix de vente minimal, seront exemptées de cette pénalité, a précisé le ministère. Cette mesure est annoncée alors même qu'une délégation des États-Unis négocie à Pékin une issue à la guerre commerciale entre les deux pays, réclamant notamment un meilleur accès des produits agricoles américains au marché chinois. Une enquête engagée en 2017 a mis en évidence que les importations de poulet brésilien à des prix inférieurs à leur coût de production "causaient un tort important" au secteur de la volaille en Chine, a expliqué le ministère. Les douanes chinoises avaient déjà commencé à imposer l'an dernier un "dépôt" de 18,8 % à 38,4 % sur la valeur des importations. Le Brésil, de loin le premier producteur mondial de viande de poulet, était encore en 2017 le premier importateur de poulet surgelé en Chine.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Bale grazing, une autre façon de nourrir dehors les animaux en hiver
Inspiré de techniques néo-zélandaises, le bale grazing consiste à disposer de l’ensilage ou du foin dans une parcelle, qui…
Mon vœu pour 2022

"Adieu veau, vache, cochon, couvée", c’est ainsi que pourrait se résumer le bilan de l’année qui s’achève. Les…

Les méthaniseurs bretons défendent un modèle agricole
L'Association des agriculteurs méthaniseurs bretons s'est réunie au Lycée la Touche à Ploërmel (56). Avec les trois quarts d'…
Agriculture, quelles stratégies bas carbone ?
Mobiliser les acteurs du territoires sur la diminution de leur empreinte en matière de GES, gaz à effet de serre. C’est tout l’…
Les zones d’ombre des nouveaux textes sur les ZNT
Le ministère de l’Agriculture a mis en consultation le 21 décembre deux textes réglementaires sur les zones de non-traitement (…
"La contractualisation doit participer à la juste rémunération"
Jean-François Guihard vient d'être élu à la présidence d'Interbev, l’interprofession bétail et viandes. Cet artisan-boucher de…
Publicité