Aller au contenu principal

MSA
A la découverte d'autres horizons

Après avoir reçu leurs correspondants pendant une semaine, une vingtaine de petits finistériens vont partir découvrir la Drôme ou l'Ille et Vilaine grâce à l'action vacances, mise en place par la MSA depuis 13 ans déjà.

17h30, mardi soir : dans le hall d'accueil de la MSA, à Landerneau, une dizaine de famille guettent avec une impatience à peine dissimulée l'arrivée du car qui doit déposer leurs correspondants, partis ce matin à 8 heures de la Drôme. "C'est la 13ième année que nous organisons ces actions vacances, destinées à des enfants dont les parents, du fait de leur activité professionnelle, partent peu ou pas en vacances", explique Marie Madec, chargée des interventions sociales à la MSA d'Armorique.

8 jours chez toi, 8 jours chez moi

Le principe est simple : les petits finistériens accueillent leurs correspondants du 8 au 16 juillet, avant de partir, à leur tour, découvrir la Drôme pendant une semaine. "Pour que ça fonctionne, il faut que la famille puisse se rendre disponible et que l'enfant soit motivé par la découverte d'une nouvelle région, d'un nouveau copain", détaille Marie Madec. Les assistants sociaux de la MSA se chargent ensuite de la mise en relation, misant sur des modes de vie proches ou une même passion pour se connaître plus rapidement et tisser des relations.
Après avoir accueilli Gaspard l'an passé sans pouvoir se rendre dans l'Ardèche, faute de familles d'accueil en nombre suffisant, Cyril reçoit Germain cette année. Et un échange de courrier suivi de deux ou trois conversations téléphoniques ont suffi à établir le programme de la semaine à venir. "Nous irons voir le château du Taureau, le château de Kerjean et le village gaulois, à Pleumeur Bodou, car Germain est un passionné d'histoire". Et, parce qu'il n'a jamais vu la mer, une sortie est prévue à l'île de Batz, une autre à Océanopolis. "On leur laissera quand même un peu de temps pour jouer ensemble", calcule la maman.
Un peu plus loin, Marie attend, elle aussi, sa correspondante. Son frère et sa sœur ont déjà participé à ces échanges et c'est avec impatience qu'elle attendait l'âge pour s'inscrire à son tour. Héloïse, sa correspondante, est une petite blonde aux yeux bleus, réservée, comme elle. "Et nous aimons toutes les deux lire et les jeux de société". Aux premiers rayons de soleil, les deux filles partiront à la plage, peut-être du côté de la pointe Saint Matthieu. Une visite à Huelgoat est également programmée, tout comme un passage au festival Kan al Loar, à Landerneau, et le feu d'artifice du 14 juillet, à Sizun.

Une autre façon de prendre des vacances

"Durant le temps d'accueil d'un enfant, les familles sont amenées à prendre du temps pour préparer et organiser les sorties et activités, note Marie Madec. C'est une occasion idéale de revisiter son département et un changement de rythme qui permet à toute la famille de se sentir en vacances". Et il n'est pas rare que des relations durables d'amitié se nouent entre les enfants mais aussi entre les parents, donnant lieu à de nouveaux échanges.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le cheptel porcin chinois reconstitué, la filière française en crise
Le ministère de l’Agriculture chinois vient de révéler que le nombre de porcs vivants sera bientôt au même niveau qu’avant la…
La grange du Guilar, un nouveau magasin à la ferme à Bodilis (29)
Le premier confinement a multiplié son activité de vente à la ferme par quatre ! Pour offrir à sa clientèle une plus large gamme…
Le boycott des produits français : quel impact pour la Bretagne ?
Les appels au boycott de produits français se sont multipliés depuis le samedi 24 octobre dans plusieurs pays du Moyen-Orient…
La naissance d'un poids lourd du conseil, et de la Data en élevage
Par communiqué, quatre structures, Evolution, BCEL ouest, GDS Bretagne et Copavenir ont annoncé en fin de semaine dernière leur…
Viande cultivée : vers la fin de l’élevage ?
Depuis le premier steak haché créé en laboratoire en 2013, les techniques de production de viande artificielle progressent et de…
Une stratégie non pas tournée sur les volumes, mais le revenu
Lors d'une session en visio-conférence les chambres d'agriculture de Bretagne ont débattu et adopté les grands axes de leur…
Publicité