Aller au contenu principal

A la découverte de notre région

Depuis près de 20 ans, la commission culture et tourisme du comité de développement de Morlaix permet à ses adhérents de mieux connaître les hauts lieux touristiques et économiques de leur région.

"La commission culture et tourisme a été créée en 1990, se souvient Marie-Claude Laurent, l'une de ses chevilles ouvrières. C'était l'époque où les comités de développement se mettaient en place. Et, comme le lait ou les céréales, la culture était l'une des commissions du comité de Morlaix".

Expliquer la région aux touristes

A l'époque, cette commission répond surtout à la demande d'agriculteurs qui possèdent des gîtes ou des chambres d'hôtes. "Ils voulaient mieux connaître leur région, afin de pouvoir conseiller leurs hôtes", explique Anne-Marie Guéguen, trésorière de la commission.
Au lancement de la commission, un conseiller du GVAF épaule les bénévoles. "Aujourd'hui, on vole de nos propres ailes", indique Marie-Claude Laurent. Si, dans un premier temps, tout le travail reposait sur un petit noyau de bénévoles, un appel aux bonnes volontés a permis d'élargir le groupe. "Nous sommes une petite quinzaine à nous retrouver, une fois par an, pour établir le programme de l'année. Et heureusement que la secrétaire du comité de développement nous donne un bon coup de main, notamment pour l'envoi des courriers, les inscriptions...".

Une commission ouverte à tous

Aujourd'hui, la commission a élargi le champ de ses activités et est ouverte à tous, adhérents du comité de développement ou retraités, moyennant une cotisation. "L'objectif est de mieux connaître notre région, son patrimoine mais aussi ses entreprises, pour notre culture personnelle".
Arrêté au moment de la rentrée, en septembre, le programme de l'année comprend une visite par mois, le plus souvent sur une après-midi, parfois sur une journée entière, si la distance ou l'objet de la visite l'imposent. Et, si elle est programmée à proximité de chez l'un ou l'autre des adhérents du groupe, il n'est pas rare qu'il offre le café, pour finir la journée en toute convivialité.
"Tout au long de l'année, nous sommes à l'affût, indique Marie-Josée Le Guerch, la "photographe officielle" du groupe. Quand nous voyons un article de presse, quand nous nous rendons en visite quelque part, on se dit que ça pourrait intéresser le groupe".

Un voyage par an

Depuis des années, un voyage de trois jours est également programmé, en général au mois de juin. "L'an passé, nous nous sommes rendus dans le Cotentin, se souvient Roger Quéré, le responsable de la commission. Auparavant, nous avions découvert la Charente-Maritime, Paris, les châteaux de la Loire, l'Irlande, Jersey..." Cette année, c'est dans le golfe du Morbihan que le groupe se rendra. "Il y a toujours une excellente ambiance".

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le cheptel porcin chinois reconstitué, la filière française en crise
Le ministère de l’Agriculture chinois vient de révéler que le nombre de porcs vivants sera bientôt au même niveau qu’avant la…
"Une démarche remplie d’espoir et de sens"
Quatre ans après la création de "C’est qui le patron ?!", son fondateur, Nicolas Chabanne, revient sur l’évolution de la marque…
Pompiers volontaires : Laïta favorise l’engagement de ses salariés
Une convention avec le Sdis 29 l’a officialisé : Laïta va octroyer jusqu’à 10 jours par an à ses salariés sapeurs-pompiers…
La grange du Guilar, un nouveau magasin à la ferme à Bodilis (29)
Le premier confinement a multiplié son activité de vente à la ferme par quatre ! Pour offrir à sa clientèle une plus large gamme…
Le boycott des produits français : quel impact pour la Bretagne ?
Les appels au boycott de produits français se sont multipliés depuis le samedi 24 octobre dans plusieurs pays du Moyen-Orient…
La naissance d'un poids lourd du conseil, et de la Data en élevage
Par communiqué, quatre structures, Evolution, BCEL ouest, GDS Bretagne et Copavenir ont annoncé en fin de semaine dernière leur…
Publicité