Aller au contenu principal

AG de la FDCuma 29
La FDCuma prépare le Mécafourrages

Le grand évènement de l'année pour la FDCuma 29 sera sans conteste la rencontre Mécafourrages, une journée technique sur l'herbe à Saint-Thégonnec le 26 mai prochain.

Le grand évènement de l'année pour la FDCuma 29 sera sans conteste la rencontre Mécafourrages, une journée technique sur l'herbe à Saint-Thégonnec le 26 mai prochain.

 

Lors de son assemblée générale le 29 janvier à Saint-Yvi, la FDCuma 29 a donné des précisions sur la rencontre Mécafourrages où 3 000 professionnels seraient attendus. Ateliers techniques, démonstrations, et forum débat se succéderont sur un site de 13 ha près de Morlaix. "L'herbe est un de nos atouts en Bretagne, rappelle Rémi Bodiou, président de la FDCuma 29. On a beaucoup à y gagner si on la valorise bien". Tous les circuits – ensilage, foin, pâturage – seront présentés lors de cette journée technique organisée par les quatre FDCuma bretonnes et la chambre d'agriculture. Les mélanges prairiaux légumineuses-graminées y seront particulièrement à l'honneur. "Maîtriser ses coûts de production passe par davantage d'autonomie azotée", estime Rémi Bodiou.

 

Et d'autres animations pour 2010

L'année 2009 a été marquée par de nombreux rencontres entre Cuma, des rencontres très positives avec les jeunes des établissements agricoles, des démonstrations de matériel (entretien bords de champ, désherbage alternatif, régénérateur de prairie), de nombreuses opérations (collecte de bâches, éco-conduite)… Des actions qui se poursuivront en 2010. Rémi Bodiou estime que "la collecte de bâches devrait être contractualisée pour l'automne avec les coops et négoces". Quant aux démonstrations, elles démarrent dès le 16 février par la destruction de couverts chez un agriculteur. Tout comme en 2009, le programme d'activités de la FDCuma 29 sera donc riche en 2010. Et Rémi Bodiou de rappeler l'importance du travail collectif en Cuma, quel que soit le contexte économique, qui "permet une réduction des charges et un accès plus rapide au progrès technique". C'est "une obligation pour conserver notre revenu demain". Dans cette optique, et malgré la morosité ambiante, les Cuma ont ainsi continué leur investissement en 2009, soit 4,4 millions d'euros pour 170 dossiers déposés au Crédit Agricole. Un budget identique à celui de l'année 2008.

Choisir son tracteur

Enfin, avec la traction pour thème central de son AG, la FDCuma est revenue "à ses fondements", pointe Rémi Bodiou. "En 15 ans, la puissance de nos tracteurs est passée de 110 à 135 cv, souligne Ronan Kerrien, président de la Cuma du Frout à Taulé. La tonne à lisier est un matériel déterminant dans la puissance choisie". Cependant, remarque Pierre Demeuré, conseiller machinisme à la chambre d'agriculture, "les constructeurs utilisent des normes différentes concernant la puissance". Le passage au banc permet donc de vérifier ces problèmes entre marques. "Les émissions polluantes ont été réduites de 40% avec la norme 2006, ce qui explique des moteurs de plus en plus complexes et coûteux", note quant à lui Nicolas Bourbigot, formateur en machinisme à la MFR d'Elliant. Que penser aussi d'une boîte à variation continue ? "C'est un confort quand on est 10h par jour sur le tracteur, mais qui a un coût, et dont la fiabilité est diminuée par la variabilité de conduite de chaque chauffeur", avoue Jacques Canevet, salarié de la Cuma des Châteaux. Capacité hydraulique, automatismes, pneumatiques, etc. ont aussi été passés en revue. Des points de repère intéressants au vu de la complexité de la mécanisation aujourd'hui.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Elle installe son élevage de brebis laitières sur Ouessant
Elle rêvait de vivre et de travailler sur son île. Un voyage en Mongolie lui a donné l’idée de son métier. Un appel à candidature…
La bio à grande échelle : utopie ou réalité ?
Alors que s'est tenu cette semaine le Congrès mondial de la bio à Rennes, se pose la question de la faisabilité du changement d’…
Les 28 et 29 août, Agrifête vous donne rendez-vous à Saint-Vougay

Les bonhommes de paille ont fleuri un peu partout dans le département, annonçant qu’après une année d’interruption pour cause…

À quelques jours de l'ouverture, l'effervescence gagne le Space
A l'heure ou l'élevage devient une question de société, le retour du Space en présentiel, du 14 au 16 septembre, est d'autant…
Au Space, les élèves du Nivot s’occupent des Normandes

Cette année, le Space servira de cadre au concours national de la race Normande, pour lequel 85 animaux ont été sélectionnés.…

Julien Denormandie, un ministre de l’Agriculture en immersion au Space
Loin des visites officielles qui se font parfois au pas de course, le ministre de l’Agriculture Julien Denormandie, a inauguré…
Publicité