Aller au contenu principal

LAIT
la FDSEA 29 s'impatiente

Entremont-Alliance, prix du lait, sous-réalisation... : si les sujets d'inquiétude ne manquent pas en production laitière, la FDSEA du Finistère, qui travaille depuis deux ans déjà au renforcement du maillon production, demande à ce qu'OP et AOP se mettent rapidement en place.

A l'issue de la conférence de presse.
A l'issue de la conférence de presse.
© Terra

Ca n'a que trop duré : il faut trouver une solution rapidement pour la reprise d'Entremont Alliance". Mardi dernier, lors d'une conférence de presse, la FDSEA du Finistère a rappelé que "l'absence d'accord est une épée de Damoclès, menaçant tous les producteurs". Car l'entreprise, qui collecte un litre de lait sur 3 en Bretagne, se fait tirer l'oreille tous les trimestres pour respecter l'accord sur le prix du lait et tire le prix de l'emmental vers le bas.

 

Dénoncer les distorsions de concurrence

Autre sujet d'inquiétude : le prix du lait. "L'attitude de la Fnil, la fédération des industriels privés, est inadmissible, tonne François Plougastel. Lactalis en tête, ils réclament le même prix qu'en Allemagne". Et le président de la section lait de la FDSEA du Finistère de réclamer le respect de l'accord du 3 juin dernier, avant de s'interroger. "L'an passé, le différentiel de prix a été de 36 ?/1 000 l. Comment font les producteurs allemands pour résister avec un prix si bas ?". Parmi les distorsions de concurrence, figure, entre autres, la méthanisation, complément de revenu pour bon nombre d'exploitations outre-Rhin quand, en France, les projets sont bloqués. "Il faut impérativement parvenir à une harmonisation des règles sociales, fiscales et environnementales au niveau européen".

 

Respecter son quota

"La France' s'oriente vers une sous-réalisation record de 8 à 9%", dénonce la FDSEA du Finistère. Une sous-réalisation qui compense à elle seule l'évolution des autres pays ! "Pas question d'être les seuls à réguler". Pour obliger Bruxelles à trancher sur la gestion des volumes, la FDSEA demande donc à ce que soient mis en place des outils permettant de mutualiser les sous-réalisations au niveau des laiteries et entre régions. "Pour la prochaine campagne, nous devons produire notre référence !".

 

Renforcer le maillon production

Depuis 2 ans déjà, la FDSEA du Finistère travaille sur le renforcement du maillon production. "En regroupant l'offre, les organisations de producteurs constitueraient un contrepoids dans le rapport de force entre producteurs et transformateurs". Réunis au sein d'associations, ces OP pourraient gérer les volumes mais aussi limiter la volatilité des prix à la production. "Mais, pour le moment, il paraît difficile de s'engager au niveau européen : les autres Etats membres ne souhaitent pas réguler les volumes pour maintenir un prix". Dans un premier temps, ce projet doit donc se mettre en place au niveau des bassins de production. "Aller plus loin nécessitera du temps et de nombreuses évolutions politiques".

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Une démarche RSE comme moteur du changement ?
Une démarche RSE peut elle être un moteur du changement ? C’est le pari que veut faire le Crédit Agricole des Côtes d’Armor qui a…
La filière porcine en plein doute
Dans une lettre ouverte à Julien Denormandie, la première coopérative porcine de France explique son projet de quitter ATM (le…
Locus Solus, la petite maison d’édition qui monte...
Créée il y a maintenant neuf ans, Locus Solus se fait peu à peu sa place dans le monde de l’édition, à raison de 40 à 45 ouvrages…
Les agriculteurs mettent ‡ l'honneur le Tour de France et leur territoire
C'est un événement majeur pour tous les territoires qu'il traverse. Et cette année la Bretagne a été gâtée en accueillant même le…
Des moissons compliquées par une météo pluvieuse
Depuis le 14 juillet le beau temps était reparti permettant aux moissons de démarrer enfin après un épisode pluvieux record. Sur…
Se lancer dans l’inconnu oui mais... avec des partenaires que l’on connaît bien !
Installés depuis quatre ans, Myriam et Vincent Labbé, ont repris deux élevages sur la commune de Plenée-Jugon (22). Leur objectif…
Publicité