Aller au contenu principal

La FDSEA rencontre le conseil général

A la demande du syndicat, le conseil général a présenté sa politique et ses orientations aux responsables professionnels. Confrontation des idées et échanges courtois.

Jean Jacques Poëzévara, aux côtés de Monique Le Clézio, première-vice présidente du conseil général et Hervé Tanguy, directeur du service agriculture et environnement.
Jean Jacques Poëzévara, aux côtés de Monique Le Clézio, première-vice présidente du conseil général et Hervé Tanguy, directeur du service agriculture et environnement.
© terranet

Echange de vœux et de points de vue en ce début d'année. A la demande leur président, les membres du conseil d'administration de la FDSEA ont pris connaissance des travaux du conseil général. Accompagnée du directeur du service agriculture, Hervé Tanguy, Monique Le Clézio s'est attachée à présenter les politiques menées dans le département. L'agriculture reçoit 13,4 M€, "le 4ème budget en France", souligne l'élue qui pointe l'effort financier du département dans ce domaine. Sur un plan plus stratégique, Hervé Tanguy a rappelé les grandes orientations choisies : une agriculture diverse dans ses productions, un renforcement du lien entre agriculture, territoire, environnement et santé ainsi qu'un développement d'une solidarité locale et internationale. "Nous sommes dans une politique volontariste, et non obligatoire", a répété la conseillère générale de Mur de Bretagne.
Une politique discutée
Micros ouverts, les membres du conseil d'administration ont pris la parole. L'opposition brutale contre le projet de maternité collective à Trébrivan a jeté un froid dans la profession. De son côté, Monique Le Clézio s'est interrogée sur son fonctionnement : la distance entre les promoteurs du projet et les salariés, les normes ou encore l'apport de capitaux non agricoles. Les responsables en ont profité pour discuter et plaider l'intérêt de ce type d'organisation. "Ces formes de société sont un moyen d'installer des jeunes, de transmettre de gros outils, à condition, il est vrai que les agriculteurs qui investissent restent maîtres de leurs capitaux", estime Jacques Beurel. Même avis de Patrick Fauvel, pour qui l'outil permet de faire face aux investissements colossaux des nouvelles normes bien-être. "Et puis cela assure une transmission en douceur". Autre requête, autre dossier. Jean-Michel Héry, responsable de la section des fermiers et métayers a mis le doigt sur la relance de la convention d'avance-fermage, paradoxalement peu sollicitée. Fruit d'une convention départementale entre des banques et le conseil général, il permet au jeune agriculteur (hors cadre familial) de solliciter un prêt avantageux qui assure l'avance des fermages de 4 années. "C'est un outil important pour l'installation des jeunes que nous voulons mettre en avant lors du prochain congrès de la section nationale à Saint-Brieuc", a-t-il rappelé, jugeant important de relancer sa communication.
Au regard du profil des projets soutenus par le conseil général, très attaché à la notion d'agriculture durable, des voix se sont élevées demandant que ne soient pas exclus des projets qui apportent de la richesse économique.
De l'avis de Jean-Jacques Poëzévara, "si le curseur n'est pas toujours placé au même endroit, la FDSEA et le conseil général sont d'accord sur beaucoup de points". Le responsable a remercié le conseil général d'abonder l'enveloppe d'Agir, l'association d'aides à la reconversion des agriculteurs, d'aider la diversification et la formation... A noter que, dans ses missions, le conseil général est en charge de l'aménagement foncier. Les responsables sont tombés d'accord pour étudier de concert le partage du sol. "Afin de limiter l'utilisation du foncier par les collectivités locales", a renchéri Monique Le Clézio.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Jean-Elie Le Crom : "J’avais vraiment envie de m’installer"
Son truc ?  "Les vaches et le lait". Une passion ! Jean-Elie Le Crom l’a chevillée au corps. Alors, à 22 ans, il vient de…
Du maïs semé tous les 50 cm pour réduire l’usage des phytos
Si il est courant de semer son maïs avec un inter-rang de 75 cm, Alex Delamarre et Philippe Briand, entrepreneurs agricoles sur…
L’irrigation : "l’assurance récolte de toute la filière"
Fin des six syndicats locaux qui contribuaient depuis 40 ans au développement de l’irrigation en Bretagne. Place à Breizh…
63% des abattages de porcs en Bretagne aux mains de trois groupes en 2020
En 2020, à partir des données Uniporc Ouest, le nombre de porcins abattus en Bretagne montre une diminution de l’activité. Dans…
Les éleveurs de volailles en colère contre certains distributeurs
La semaine passée la Confédération française de l’aviculture (CFA) dénonçait "l’indifférence des enseignes Carrefour, Casino et…
Les pratiques agricoles évoluent encore dans les bassins versants
Baisse d’achats d’engrais, plus de sécurité lors des traitements, progression des modes de cultures alternatifs… les pratiques…
Publicité