Aller au contenu principal

Journée découverte
La filière cidricole ne bulle pas

"Il y a des avancées", note Alain Le Page. Dans le cadre de la convention entre la chambre d’agriculture et le conseil général, les actions conduites en partenariat avec le Cidrec ont été présentées aux élus du conseil général par les deux spécialistes de la Chambre, Dominique Biche pour la partie production et Alain Le Page pour la partie transformation.

Embouteillage à la coopérative "Les Celliers associés" (Pleudihen sur Rance), 2ème cidrier français avec 350 producteurs, un chiffre d'affaires de 10,7 millions d'euros et une capacité de 160 000 hl de cuves réfrigérées.
Embouteillage à la coopérative "Les Celliers associés" (Pleudihen sur Rance), 2ème cidrier français avec 350 producteurs, un chiffre d'affaires de 10,7 millions d'euros et une capacité de 160 000 hl de cuves réfrigérées.
© terranet

Trois lieux, trois facettes de la filière et un fil conducteur avec la cidrerie "Les Celliers associés", à Pleudihen sur Rance, les vergers de Jacques et Michèle Baux à Taden et la découverte du cidre fermier biologique de Thomas Renouard à Pléboulle. Lors de la journée technique du 6 octobre, le conseil général a découvert une filière cidricole dynamique qui poursuit, dans les vergers, un travail de limitation des intrants et, dans les cuves et bouteilles, une recherche de régularité et de typicité.
Des améliorations notables
Dans les vergers cidricoles, les rendements ont augmenté de 5 à 10 tonnes par hectare en 13 ans. Les actions se poursuivent, visant l'amélioration du revenu des producteurs, de l'approche environnementale et de la qualité des pommes (état sanitaire, richesse en sucres). Pour ce faire, les apports d'intrants ont été réduits : non systématique, la fertilisation azotée est fractionnée, réalisée en fonction des besoins. Les traitements contre la tavelure sont adaptés au risque. Même chose pour la lutte raisonnée du carpocapse. Situées à des points clés, 6 stations météo. veillent en sentinelle, et permettent, en cas de risque avéré, la diffusion de bulletins d'alerte. Outre le suivi technique des 54 producteurs du Cidrec (252 ha) et des 19 producteurs en démarche Agri confiance, la recherche de références tracent les perspectives à avenir : le verger à faibles intrants, la conduite du verger "agro-bio" et l'amélioration génétique.
Côté transformation, cette fois, les améliorations portent sur la forte diminution, voire la quasi disparition, des maladies courantes : graisse, piqûre acétique et framboisé (occasionnel). Point noir, les phénols volatils, responsables de l'apparition d'odeurs animales, posent toujours problème. "D'où un travail régional entrepris en recherche appliqué", précise Alain Le Page. En plus de l'accompagnement technique et des analyses en laboratoires, la diffusion d'un guide des bonnes pratiques d'hygiène, piloté par l'Institut français des productions cidricoles, fait partie des projets importants en cours. Outre la régularité, la typicité gustative des produits cidricoles passe par le maintien de la biodiversité et des spécificités variétales.
"Le rajeunissement de la filière atteste du dynamisme", conclut Alain Le Page. Un bon présage pour une filière confrontée à un marché à faible croissante et fortement concurrentiel.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le Space sera bien là en 2021, à Rennes
Le salon de l'élevage fait son grand retour à Rennes. Entre soulagement, fierté et impatience, les organisateurs du Space livrent…
Marché foncier en croissance, des prix qui continuent de progresser
Un an de crise sanitaire n'auront pratiquement eu aucune incidence sur l'activité du marché foncier et de la Safer. Mieux, le…
Choucas : du blé pour camoufler le maïs
Ravageurs, désherbage du maïs et pression des maladies sur céréales…, programme dense à la réunion bout de champ Agrocultures,…
Porcs : les éleveurs demandent la fin de la castration
"On bute sur le mur des abatteurs… Si le gouvernement ne nous aide pas, ça va être compliqué". Mardi dernier, l’association pour…
L’agriculture intensive et le hors sol : une chance pour la Bretagne

Productiviste, industrielle et intensive à outrance : voilà les qualificatifs réducteurs et mensongers dont certains ne…

Les Entreprises des territoires en recherche constante de reconnaissance
Les entreprises des territoires (EDT) se réunissaient encore une fois en viso conférence pour l’assemblée générale 2021. l’…
Publicité