Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

La fin de la castration à vif des porcelets pour 2021

Annoncées depuis octobre puis repoussées à plusieurs reprises, les mesures pour l'amélioration du bien-être animal ont été finalement présentées le 28 janvier. Didier Guillaume a alors confirmé l’interdiction de la castration à vif des porcelets et la fin du broyage des poussins mâles d'ici fin 2021, deux mesures phares parmi les quinze présentées. Concrètement, pour mettre fin à la castration à vif, le ministre de l'Agriculture prévoit de "mettre en place des protocoles avec les vétérinaires afin que les éleveurs puissent eux-mêmes pratiquer" une anesthésie locale avant la castration. "Il y aura plusieurs modalités possibles, je ne souhaite absolument pas que l’intervention d’un vétérinaire soit obligatoire", a-t-il précisé. Cette nouvelle obligation sera traduite dans des textes réglementaires - et non dans une loi -, qui seront publiés "dans les toutes prochaines semaines" pour "aller vers l’interdiction de toute pratique douloureuse en élevage".

L214 (abolitionnistes) a dénoncé dans un communiqué du même jour "une simple opération de communication à l’approche des élections municipales". C'est "une première victoire", relativise Welfarm qui demande cependant "l’arrêt pur et simple de la castration". "En l’état, la castration reste autorisée, alors qu’il existe des alternatives accessibles", abonde CIWF France. L’OABA, dénonçant de son côté des propositions "élaborées sans aucune concertation avec les organisations de protection animale". Enfin, interrogé par Agra Presse, François Valy, le président de la Fédération nationale porcine, "prend acte" de l’annonce du ministre, mais "attend des précisions". Il craint "un coût supplémentaire imposé à la production".

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le tribunal de Saint Brieuc exige du GDS la délivrance des ASDA
Depuis plusieurs mois, un conflit oppose des éleveurs adhérents ou non adhérents du GDS, au sujet, d'une part, du montant des…
Notre agriculture devrait-elle répondre aux diktats pour perdurer et être légitime ?

De plus en plus, nous, agricultrices et agriculteurs devons répondre à des injonctions, et même plus que cela, à de…

Après 7 ans au Canada, Julien Thomin s'installe à Plouider
Salarié pendant 10 ans, dont 7 au Canada, Julien Thomin a fait le choix de revenir sur l'exploitation familiale, à Plouider (29)…
"On vit une guerre économique"
Invité à intervenir à l'occasion de l'assemblée générale de la FDSEA 35 qui se déroule le 20 février prochain, Gil Rivière-…
Pourquoi et comment mesurer le bilan environnemental des élevages ?
Sur la question environnementale, l'élevage est pointé comme une cause importante de dommages à l'échelle de la planète, avec des…
TICPE : faites vos demandes de remboursement 2019, avant le 31 janvier 2020

La loi n° 2019-1479 de finances pour 2020 va supprimer le taux réduit applicable au gazole non routier (GNR), auquel sera…

Publicité