Aller au contenu principal
Font Size

La FNSEA défend budget et préférence communautaire après 2013

Dans le cadre des négociations sur la future PAC de l’après 2013, la FNSEA prône une PAC forte, efficiente et régulatrice avec "au moins" le maintien du budget actuel.

 Les négociations sur la PAC après 2013 sont bien engagées à Bruxelles : les discussions s’intensifient entre Etats membres et le Parlement vient de se prononcer sur un projet. Les 19 et 20 juillet prochains, Dacian Ciolos, commissaire européen chargé de l’agriculture, présidera une conférence de synthèse du débat public lancé il y a quelques mois sur le sujet. Dans ce contexte, la FNSEA a présenté, jeudi 8 juillet, son projet pour ’avenir de la politique agricole commune. "Nous voulons une PAC ambitieuse parce que l’agriculture est stratégique" puisqu’elle doit "assurer la sécurité et l’indépendance alimentaire de 500 millions de consommateurs européens et contribuer à l’approvisionnement du monde", a déclaré Jean-Michel Lemétayer en présentant le document d’orientation sur la PAC 2013 adopté par le Conseil décentralisé de la FNSEA, le 7 juillet dans l’Ain.

 

 

 

 

PRÉSERVER LA PRÉFÉRENCE COMMUNAUTAIRE

 

 

 

Le président de la FNSEA a tout particulièrement insisté sur "le nécessaire maintien de la préférence communautaire et d’une enveloppe budgétaire suffisante au moins égale à celle d’aujourd’hui". "Il est absolument nécessaire de préserver  la préférence communautaire" pour "valoriser les normes sanitaires, sociales, environnementales" que l’Europe impose à ses producteurs face à "des importations dont les exigences ne sont pas les mêmes". Le budget agricole doit être maintenu à son niveau actuel. "Nous nous battrons pour que le budget agricole soit préservé". Avant d’évoquer de nouvelles régulations "pour prévenir et gérer les crises", la FNSEA insiste notamment sur le renforcement du pouvoir des agriculteurs dans les filières qui passe par la réforme du droit européen de la concurrence et le maintien de mécanismes de gestion des marchés : stockage public, stockage privé, accompagnement à l’export… La FNSEA propose d’y réserver "une dotation budgétaire conséquente". Le syndicalisme défend une PAC souple : "il faut donner plus de souplesse à la gestion du budget agricole d’intervention en le dé-annualisant, pour reporter d’une année sur l’autre les dépenses non utilisées". Plutôt qu’un système de paiements "flexibles", incompatible avec le découplage des aides.

 

ALLER À LA CONVERGENCE DES SOUTIENS

Sur le régime des paiements directs, la FNSEA franchit un grand pas. L’engagement pour "un système harmonisé des paiements directs que touchent les paysans français" est une "position forte", estime son président. "On ne pourra pas rester sur une base historique" reconnaît-il, mais il demande une période de transition suffisamment ongue - 7 ans - pour "aller à la convergence des soutiens", en raison des écarts importants qui peuvent exister actuellement entre les niveaux d’aides à l’hectare. Ceci étant, les Etats membres "doivent garder des éléments de soutien" à l’instar "de l’article 68 du bilan de santé" pour "flécher des aides" vers des productions fragiles, ettre en place des outils de gestion des risques (assurance, fonds sanitaire…), ou encourager de nouveaux types de production (circuits courts, signe de qualité, agriculture de qualité…). "Nous sommes hostiles au tout DPU", a résumé Jean-Michel Lemétayer. Quant à la conditionnalité, "il convient d’arrêter de charger la barque", a déclaré le président de la FNSEA qui se prononce également pour le maintien du deuxième pilier. "Il a son importance" pour financer l’installation des jeunes agriculteurs et les indemnités compensatrices de handicaps.

Hervé Garnier pour Réussir

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le chanvre français prépare le virage de la fleur
Dans le cadre de l'expérimentation en France du cannabis à fins thérapeutiques, l'Agence nationale du médicament (ANSM) devrait…
Acceptabilité sociétale : ouvrir, montrer et démontrer
Alors que s’ouvre dans quelques jours en mairie d’Arzal (56) leur dossier d’enquête publique, les associés de la SCEA de Kerollet…
Canettes tueuses, quand l'incivilité tue
Depuis deux ans, le Gaec de Kerforn, à Caudan, a du se résoudre à faire euthanasier six vaches sur la centaine de laitières qui…
Concours Graines d'agriculteurs : Votez jusqu’au 18 septembre !
Depuis 2011, Graines d’agriculteurs récompense les projets d’agriculteurs récemment installés. Après l'engagement sur le…
Méthanisation : un procédé d’avenir, moyennant quelques précautions
L’affaire a fait grand bruit dans le Finistère : en début de semaine dernière, une fuite provenant d’une unité de méthanisation a…
Une nouvelle équipe chez les Jeunes agriculteurs
S’ils ont tenu leur assemblée générale juste avant le confinement, le Covid a ensuite bloqué les élections du Bureau et du…
Publicité