Aller au contenu principal

PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT
La Fondation de France aide la concertation

"Gérer ensemble son environnement" : c'est sur ce thème que la Fondation de France lance un nouvel appel à projets avec près de 100 000 euros de subvention à la clé.

Même si elle se veut fondation généraliste, cela fait plus de 30 ans que la Fondation de France s'intéresse tout particulièrement à l'environnement comme en a témoigné, mercredi dernier à Rennes, Thierry Gissinger, le responsable de ce programme évoquant la volonté de "coller à l'actualité et aux besoins des associations qui évoluent".
L'appel à projets qui vient d'être lancé a deux caractéristiques. La première est de s'adresser à des "structures collectives à but non lucratif", soit des associations de petite taille sous le régime de la loi de 1901, soit des groupes d'individus pouvant s'adosser à des structures collectives reconnues. La seconde, c'est qu'il ne s'agit pas de subventionner des projets "naturalistes", mais plutôt la mise en place d'une concertation à propos de faits ou de problèmes environnementaux. "Ceux qui mettent l'homme au centre des processus", souligne Thierry Gissinger.
Sur un budget total de 1,5 millions d'euros pour ce type d'actions(1), 90 000 pourraient être attribués à la Bretagne et financer, par exemple, du temps d'un chargé de mission, ou un apport méthodologique, ou encore une expertise pour mettre en place une concertation. La liste n'étant pas exhaustive.
Pour cela un dossier doit être constitué et retourné, avant le 4 mai, à la Fondation de France, en double exemplaire par courrier ou par courrier électronique(2). Le dossier est téléchargeable sur le site internet www.fondationdefrance.org ou peut être obtenu auprès de la délégation régionale. Un autre site www.comedie.org peut aider à la réalisation de ce dossier.
Les dossiers reçus feront l'objet d'une première sélection afin de vérifier leur adéquation avec les critères de l'appel à projet. Des instructeurs de la Fondation de France prendront ensuite contact avec les porteurs de projets pour en faire une expertise. Un jury régional de sélection se réunira pour les décisions d'attribution des subventions entre juin et octobre.

(1) Certaines actions ne pourront être éligibles, comme, par exemple, les initiatives personnelles, les opérations limitées à la communication ou à l'information, les procédures de consultation de la population telles que prévues par la loi, etc.
(2) Par courrier à Fondation de France Bretagne, 8 rue du Pré Botté. 35 000 Rennes. Mail : bretagne@fdf.org

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"La délégation de travail accompagne les mutations agricoles"
Élodie Gapihan travaille au Crédit Agricole d'Ille-et-Vilaine. Elle est la seule chargée d'affaires en France, à suivre…
ETA Guillon-Barbot : l'innovation pour modèle économique
Depuis 1977, l'ETA Guillon-Barbot à Vitré (35) fait de l'innovation sa marque de fabrique avec une philosophie qui se veut simple…
"L'épandage sans tonne, c'est l'avenir !"
L'ETA Guégan à Saint Onen La Chapelle (35) a inauguré cette année son "épandeur sans tonne avec rampe à patins". Une première…
A Moëlan, le projet de reconquête des friches contesté par le SDPPR
A Moëlan sur Mer, la municipalité a commencé à rendre à l'agriculture une partie des 500 ha de friches que compte la commune, via…
L’observatoire du coût de revient : "faire œuvre utile"
Apporter sa pierre à l’édifice pour la prise en compte du coût de revient des adhérents dans la construction du prix du lait, c’…
OP et AOP seront au cœur de la PAC de 2023
Les organisations de producteurs, Op et les associations entre elles AOP, seront au cœur de la future PAC. Elles pourront…
Publicité