Aller au contenu principal

La méthanisation pour tous

Jean-Jacques René

Président du Pôle Énergies 
des chambres d'agriculture de Bretagne
Jean-Jacques René

Président du Pôle Énergies
des chambres d'agriculture de Bretagne
© terra

L’enjeu énergétique, lié au problème du réchauffement climatique, sera un des axes majeurs de ces prochaines décennies. Notre pays est à la fois dépendant des importations d’énergies fossiles tout en se fixant pour ambition de réduire la proportion d’énergie nucléaire. La question de la transition énergétique devient alors cruciale d’autant que sur le territoire breton, notre péninsule ne produit que 10 % de ce qu’elle consomme, risquant à chaque hiver le black-out tant craint. Dans ce contexte, la méthanisation tient toute sa place et peut être un atout majeur pour l’agriculture. Notre région dispose de gisements très importants de déjections animales (lisier, fumier, fientes) qui, d’une contrainte peuvent se révéler une véritable opportunité surtout si nous obtenons enfin la normalisation des digestats, permettant d’en faciliter l’utilisation au dépend des engrais minéraux. Si les premiers projets ont vu le jour avec à leur tête des agriculteurs leaders qui ont eu le mérite d’être les précurseurs dans ce domaine, il nous reste aujourd’hui à relever le challenge du développement au niveau du plus grand nombre, permettant non seulement des compléments de revenu à l’activité principale mais aussi de viser des objectifs de plus grande autonomie et moindre dépendance aux énergies fossiles.. Différents modèles cohabiteront. Même si les premières unités se sont reposées sur  un modèle d’installation de certaine taille utilisant des intrants extérieurs  très méthanogènes, d’autres modèles doivent pouvoir se développer et être accompagnés. Cela  nécessite de développer des installations plus accessibles à l’échelle de l’exploitation, moins gourmandes en entrants extérieurs, en capitaux et plus autonome. Enfin, la méthanisation ne s’improvise pas, elle doit être accompagnée techniquement, juridiquement et économiquement. Certaines unités pourraient même viser la seule production  de  chaleur  à partir du biogaz consommé par la chaudière de l’élevage et ainsi garantir l’autonomie de l’exploitation, c’est-à-dire un système durable et accessible. Les installations de demain doivent avant tout conforter les exploitations en place et permettre ainsi aux exploitants de rester au cœur de leur métier d’éleveur.

 

Jean-Jacques René

Président du Pôle Énergies
des chambres d'agriculture de Bretagne

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le cheptel porcin chinois reconstitué, la filière française en crise
Le ministère de l’Agriculture chinois vient de révéler que le nombre de porcs vivants sera bientôt au même niveau qu’avant la…
"Une démarche remplie d’espoir et de sens"
Quatre ans après la création de "C’est qui le patron ?!", son fondateur, Nicolas Chabanne, revient sur l’évolution de la marque…
Pompiers volontaires : Laïta favorise l’engagement de ses salariés
Une convention avec le Sdis 29 l’a officialisé : Laïta va octroyer jusqu’à 10 jours par an à ses salariés sapeurs-pompiers…
La grange du Guilar, un nouveau magasin à la ferme à Bodilis (29)
Le premier confinement a multiplié son activité de vente à la ferme par quatre ! Pour offrir à sa clientèle une plus large gamme…
Le boycott des produits français : quel impact pour la Bretagne ?
Les appels au boycott de produits français se sont multipliés depuis le samedi 24 octobre dans plusieurs pays du Moyen-Orient…
Les agriculteurs sous la loupe de l'Insee
Les chiffres agricoles de l'Insee confirment les impressions du terrain mais alertent sur la baisse du nombre d'agricultrices. En…
Publicité