Aller au contenu principal

La Région défend son action en faveur de l'agriculture

Mercredi 14 septembre, Olivier Allain, vice-président du conseil régional, en charge de l'agriculture a profité du Space pour défendre les plans d'aides mis en place par la Région. Avec 37 millions d'euros consacrés pour l'année 2016 aux secteurs agricoles et agroalimentaires.

Jean-Marie Jacq, chef du service agriculture et Olivier Allain, vice-président du conseil régional, sur le stand de la Région lors du Space.
Jean-Marie Jacq, chef du service agriculture et Olivier Allain, vice-président du conseil régional, sur le stand de la Région lors du Space.
© Terra

Certes la Région ne dispose pas de leviers pour agir sur les cours. Si l'Europe gère les aides PAC, l'État les aides d'urgence, la Région a un rôle de soutien dans la stratégie et les aides structurelles. "En 2016, la Région aura consacré aux secteurs agricole et agroalimentaire 37 millions d'euros, soit près de 40 % de plus qu'en 2015", tient à souligner Oliver Allain. Un budget qui aura notamment permis de financer les plans d'aides mis en place en lien avec l'État, pour les filières lait, porc et viande bovine. L'extension des MAEC à tout le territoire breton aura quant à elle permis à 150 exploitations supplémentaires de contracter.

"Pour la filière lait et viande bovine, l'objectif est de renforcer la compétitivité des élevages, différencier l'offre produit en créant plus de valeur ajoutée, et d'accompagner les opportunités à l'export", ajoute le vice-président du conseil régional.

La filière porcine, elle, a vu un plan d'aide voir le jour en février dont les mesures concrètes visaient à accompagner la modernisation des exploitations, notamment par l'intermédiaire d'un soutien à l'installation, et d'une aide pour le développement des productions sous label.

Enfin, dans le cadre du plan de compétitivité des exploitations agricoles (PCAEA), le 4e appel à projets a été lancé en juin dernier et "la Bretagne est de loin la région à avoir autant investi avec une enveloppe de 8 millions d'euros", se félicite Olivier Allain.

Pour les prochaines semaines, l'organisation de la filière laitière risque d'être dans les discussions. Ainsi, la Région a débloquer 500 000 euros pour aider à la structuration de la filière et des OP. Ce qui fait dire au vice-président du conseil régional : "C'est maintenant à la profession de se prendre en main sur cette question".

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le cheptel porcin chinois reconstitué, la filière française en crise
Le ministère de l’Agriculture chinois vient de révéler que le nombre de porcs vivants sera bientôt au même niveau qu’avant la…
"Une démarche remplie d’espoir et de sens"
Quatre ans après la création de "C’est qui le patron ?!", son fondateur, Nicolas Chabanne, revient sur l’évolution de la marque…
Pompiers volontaires : Laïta favorise l’engagement de ses salariés
Une convention avec le Sdis 29 l’a officialisé : Laïta va octroyer jusqu’à 10 jours par an à ses salariés sapeurs-pompiers…
La grange du Guilar, un nouveau magasin à la ferme à Bodilis (29)
Le premier confinement a multiplié son activité de vente à la ferme par quatre ! Pour offrir à sa clientèle une plus large gamme…
Le boycott des produits français : quel impact pour la Bretagne ?
Les appels au boycott de produits français se sont multipliés depuis le samedi 24 octobre dans plusieurs pays du Moyen-Orient…
Les agriculteurs sous la loupe de l'Insee
Les chiffres agricoles de l'Insee confirment les impressions du terrain mais alertent sur la baisse du nombre d'agricultrices. En…
Publicité