Aller au contenu principal

La Région visite le CFA de Kérel

Après Lorient, c'est le CFA des métiers de la production agricole, à Crédin, que Georgette Bréard, vice-présidente de la région a visité mercredi dernier lors de son "Tro breizh" de l'apprentissage. 75 jeunes en alternance sont accueillis sur ce site, l'un des quatre de l'Unrep de Bretagne.

Georgette Bréard, vice-présidente du conseil régional et Odile Caroff, présidente des CFA Unrep de Bretagne (à gauche) ont échangé avec des apprentis en BPREA.
Georgette Bréard, vice-présidente du conseil régional et Odile Caroff, présidente des CFA Unrep de Bretagne (à gauche) ont échangé avec des apprentis en BPREA.
© Terra

"Le dossier majeur, c'est celui de l’emploi aujourd'hui en agriculture. On va manquer de main d’œuvre qualifiée employable. Cette formation n'est pas réalisée en formation initiale", résume Laurent Kerlir, président délégué à la formation de la chambre régionale d’agriculture de Bretagne. "Pour les années à venir, il faut faire rentrer l'équivalent de 300 stagiaires de plus que ceux que nous accueillons dans nos 4 CFA pour répondre au potentiel, soit 450 apprentis ", résume Odile Caroff, présidente des CFA Unrep de Bretagne. L'enjeu est déterminant. "Il y a eu un effort important sur l'image de ces métiers rendus attractifs, pour preuve, tous les stagiaires non issus du milieu agricole et qui viennent chez vous", encourage Georgette Bréard.

Attractivité à peaufiner

Et dans les métiers agricoles, le nombre de stagiaires augmente, a contrario d'autres secteurs d'activité. L'attractivité sera-t-elle suffisante pour répondre aux besoins ? "Attention aux images qui viennent télescoper celles positives que vous voulez donner de vos métiers", met en garde la vice présidente du conseil régionale qui dote de 400 0000 euros le CFA de l'Unrep Bretagne. Reste la pénibilité à réduire également pour espérer convaincre un public plus féminin. "Nous poursuivons notre travail sur la parité avec des stagiaires et des maîtres de stage car encore il y a beaucoup de sensibilisation à faire pour faire évoluer les mentalités", pointe Bernard Nicolas en charge de la formation à la chambre d’agriculture.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le cheptel porcin chinois reconstitué, la filière française en crise
Le ministère de l’Agriculture chinois vient de révéler que le nombre de porcs vivants sera bientôt au même niveau qu’avant la…
"Une démarche remplie d’espoir et de sens"
Quatre ans après la création de "C’est qui le patron ?!", son fondateur, Nicolas Chabanne, revient sur l’évolution de la marque…
Pompiers volontaires : Laïta favorise l’engagement de ses salariés
Une convention avec le Sdis 29 l’a officialisé : Laïta va octroyer jusqu’à 10 jours par an à ses salariés sapeurs-pompiers…
La grange du Guilar, un nouveau magasin à la ferme à Bodilis (29)
Le premier confinement a multiplié son activité de vente à la ferme par quatre ! Pour offrir à sa clientèle une plus large gamme…
Le boycott des produits français : quel impact pour la Bretagne ?
Les appels au boycott de produits français se sont multipliés depuis le samedi 24 octobre dans plusieurs pays du Moyen-Orient…
Les agriculteurs sous la loupe de l'Insee
Les chiffres agricoles de l'Insee confirment les impressions du terrain mais alertent sur la baisse du nombre d'agricultrices. En…
Publicité