Aller au contenu principal

A L'ag de la Fdsea, le 16 mars prochain à Grand Champ
la relation producteurs transformateurs en question

Le 16 mars prochain, dès 11 h, lors de son assemblée générale à Grand Champ, la FDSEA du Morbihan passera à la loupe les relations que producteurs et transformateurs entretiennent. « Entre alliance et dépendance ».

La relation producteurs-transformateurs, un thème que le bureau de la FDSEA a choisi pour la table ronde de la pochaine AG à Grand Champ le 16 mars prochain
La relation producteurs-transformateurs, un thème que le bureau de la FDSEA a choisi pour la table ronde de la pochaine AG à Grand Champ le 16 mars prochain
© claire le clève

 

Çà ressemble au titre d'une chanson de Gainsbourg cette relation que les producteurs et les transformateurs entretiennent mutuellement. Une sorte de « je t'aime-moi non plus », fait d'un jeu d'alliance et de dépendance mutuelle. Elle sera au centre des débats qui animeront, le 16 mars prochain, l'assemblée générale de la FDSEA. Et pour cause. «Des changements s'opèrent, le système agricole est de moins en moins encadré, les soutiens à la production diminuent, les marchés sont de plus en plus volatiles », énumère Frank Guéhennec, secrétaire général de la FDSEA. « On s'y prépare en essayant de renforcer le maillon de production grâce aux organisations de producteurs et leur association. La loi nous en donne la possibilité», poursuit-il en référence à l'APLBL. .«Le rôle du syndicalisme, c'est d'être à l'initiative et moteur pour mettre des outils à disposition des producteurs » enchaîne t-il. Car la mutation est lourde. « On voit des affrontements entre production et aval de la filière - pointe Jean René Menier – alors que la coopération entre producteurs et transformateurs n'a jamais été aussi importante ».

 

S'impliquer

Alors la FDSEA a voulu mener l'enquête auprès de ses adhérents qui ont joué le jeu, répondant à un questionnaire sur leurs relations avec leurs entreprises de collecte. «Si les échanges techniques existent, nombreux sont ceux qui ont peu d'information sur l'entreprise ou sa politique ». Contrat , fixation du prix ou encore leurs attentes été enquêtés et seront présentés le 16 mars prochain. Pour apporter son expertise sur le contrat, Serge le Bartz, président de l'Uopli. « Ce sera le moyen de montrer que le contrat quand il est équilibré est une bonne chose avec des producteurs qui s’investissent au sein de leur OP », insiste Thierry Coué. Même approche avec Daniel Prieur, secrétaire adjoint de la FNSEA, ou Serge Vallais, vice-président de Porc Armor. Roger Le Guen, sociologue, « apportera son regard de chercheur sur ces outils, dont les coopératives qui ont été inventées par le monde agricole et que beaucoup nous envient » enchaînent les membre du bureau de la FDSEA persuadés que l'implication des producteurs au sein de leurs organisation est essentiel.

Claire Le Clève

 

En pratique : AG de la FDSEA du Morbihan, le 16 mars à Grand Champ, 11 h rapport d'activité rapport d'orientation sous forme de table ronde.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Une démarche RSE comme moteur du changement ?
Une démarche RSE peut elle être un moteur du changement ? C’est le pari que veut faire le Crédit Agricole des Côtes d’Armor qui a…
Forestiers : comment restaurer le dialogue avec la société ?
Si les citoyens apprécient la forêt, symbole de nature préservée, et le bois matériau, pour se chauffer ou se meubler, ils sont…
Des moissons compliquées par une météo pluvieuse
Depuis le 14 juillet le beau temps était reparti permettant aux moissons de démarrer enfin après un épisode pluvieux record. Sur…
La filière porcine en plein doute
Dans une lettre ouverte à Julien Denormandie, la première coopérative porcine de France explique son projet de quitter ATM (le…
Locus Solus, la petite maison d’édition qui monte...
Créée il y a maintenant neuf ans, Locus Solus se fait peu à peu sa place dans le monde de l’édition, à raison de 40 à 45 ouvrages…
Se lancer dans l’inconnu oui mais... avec des partenaires que l’on connaît bien !
Installés depuis quatre ans, Myriam et Vincent Labbé, ont repris deux élevages sur la commune de Plenée-Jugon (22). Leur objectif…
Publicité