Aller au contenu principal

La révolution robotique est en marche

La robotique investit le machinisme agricole. A l'initiative de la chambre d'agriculture de Bretagne, de la Meito (Mission pour l'électronique, l'informatique et les télécommunications de l'Ouest) et du pôle de compétitivité ID4CAR, une journée d'information était programmée le 11 juillet

La journée a rassemblé des acteurs 
du machinisme et de la robotique
à la station des Cormiers (35).
La journée a rassemblé des acteurs
du machinisme et de la robotique
à la station des Cormiers (35).
© Terra

 

Environnement, compétitivité des exploitations agricoles, problèmes agronomiques... De nombreux facteurs convergent pour inciter au développement de nouveaux modes de traitement des cultures, pouvant aller de l'automatisation partielle ou totale de machines, à l'utilisation de robots dans les champs. La révolution robotique est en marche et le monde agricole étant le 2e client de la robotique professionnelle après l'armée, il est important que les entreprises de ce secteur puissent conforter et approfondir leur réflexion à ce sujet. La course à la mécanisation amène à concevoir des tracteurs de plus en plus puissant, et donc de plus en plus lourd. Conséquences ? Les matériels sont plus chers et obligent les agriculteurs à s'endetter toujours davantage, et les sols agricoles sont d'autant plus tasser. Sans compter la question énergétique. Pour sortir de cette spirale, la robotique apparaît comme une source de compétitivité. "En effet, un robot étant autonome, il peut avoir une productivité horaire plus faible, mais travailler plus longtemps pour atteindre le même service rendu. En s'orientant vers des robots de précision, il est possible de faire le travail juste nécessaire et donc de consommer moins d'énergie", souligne un représentant du pôle ID4CAR.

 

Nombreuses applications

Par ailleurs, si les robots sont moins puissants, il sera plus facile d'intégrer des énergies renouvelables dans leur motorisation. En matière de désherbage, d'épandage, et d'irrigation, de nombreux travaux sont menés et les opportunités d'applications sont nombreuses. La robotique agricole devient donc un réel enjeu qu'il s'agisse des agriculteurs ou des industriels du secteur. Ce marché potentiel offre toutes les chances d'un développement fort annoncé à court terme. Avec ses laboratoires, ses offreurs de technologies, son tissu industriel et la volonté des institutions régionales, l'Ouest dispose des atouts nécessaires à la mise en place de projets. Si le mariage est réussi entre robotique, machinisme et technologie de l'information et de la communication, de nombreuses applications devraient voir le jour.

Arnaud Marlet

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Fébrilité de la filière à l’approche de la fin de la castration à vif
À l’occasion de son assemblée générale, la Fédération nationale porcine (FNP) a demandé un changement de la grille de paiement de…
Une démarche RSE comme moteur du changement ?
Une démarche RSE peut elle être un moteur du changement ? C’est le pari que veut faire le Crédit Agricole des Côtes d’Armor qui a…
La filière porcine en plein doute
Dans une lettre ouverte à Julien Denormandie, la première coopérative porcine de France explique son projet de quitter ATM (le…
L'agriculture se glisse entre les deux tours
Les FDSEA et JA de Bretagne avaient, dès la publication des listes de candidature pour les élections régionales, invité les…
Les agriculteurs mettent ‡ l'honneur le Tour de France et leur territoire
C'est un événement majeur pour tous les territoires qu'il traverse. Et cette année la Bretagne a été gâtée en accueillant même le…
Locus Solus, la petite maison d’édition qui monte...
Créée il y a maintenant neuf ans, Locus Solus se fait peu à peu sa place dans le monde de l’édition, à raison de 40 à 45 ouvrages…
Publicité