Aller au contenu principal

La Sica fournit McDo en salade iceberg

De mai à fin octobre, toute la salade qui garnit les hamburgers McDonald's provient de la région de Saint-Pol-de-Léon. Si ça fait plus de vingt ans que ça dure, les légumiers finistériens viennent de franchir une nouvelle étape, en contractualisant pour une durée de trois ans.

De gauche à droite : Rémi Rocca, directeur achat, qualité et logistique McDonald's France, Jean-François Jacob, président de la Sica de Saint Pol et Sébastien Tripon, directeur achat de Florette food service.
De gauche à droite : Rémi Rocca, directeur achat, qualité et logistique McDonald's France, Jean-François Jacob, président de la Sica de Saint Pol et Sébastien Tripon, directeur achat de Florette food service.
© Terra

"Si ça dure depuis 1993, c'est qu'on doit s'y retrouver". Le 9 septembre dernier, Jean-François Jacob, le président de la Sica de Saint Pol de Léon (29), a signé un contrat d'approvisionnement avec la chaîne de restauration rapide McDonald's. Adepte du marché au cadran pour le chou-fleur ou l'artichaut, le groupement de producteurs adapte la mise en marché aux spécificités de chaque produit. "Et la 4e gamme se prête bien à la contractualisation".

800 tonnes par an

Montée en puissance au fil du temps, la section salades compte désormais 45 producteurs. Et, sur les 15 000 tonnes produites par an, 800 tonnes prennent la direction de l'usine Florette de Kérisnel, à Saint Pol de Léon, pour approvisionner, de mai à fin octobre, tous les McDonald's du nord de la France, avant que le Roussillon et l'Espagne ne prennent le relais. "Le contrat porte sur de l'iceberg, la seule salade qui résiste au contact des aliments chauds et qui garde son croquant", précise Sébastien Tripon, directeur achat de Florette food service, chargée de la transformation au sein de la branche légumes de la coopérative Agrial.

Co-construire
avec les lÈgumiers

Contractualiser ? C'est une volonté forte de McDonald's France, qui affirme s'approvisionner à 70 % dans l'hexagone. "Ça nous permet de co-construire avec la filière", explique Rémi Rocca, directeur achat, qualité et logistique de l'enseigne. Une démarche engagée en poulet, "70 % de nos achats proviennent de Bretagne", en bœuf, "avec 30 000 animaux contractualisés en élevage par an" ou en blé. La nouveauté, pour la salade iceberg, réside dans la durée du contrat, annuel jusqu'à présent et désormais triennal. "Une durée qui nous permet d'aller au fond des choses".

Après avoir mis l'accent sur la sécurité alimentaire, l'enseigne s'est engagée sur le volet environnemental. "On va régulièrement en réunion à Paris, détaille Christian Stéphan, producteur à Sibiril et président de la section salades de la Sica. Et, avec les autres bassins de production, on échange sur nos pratiques, les possibilités d'amélioration...".

Répondre aux exigences de la société

Ainsi, à l'horizon 2020, tous les producteurs devraient utiliser des OAD, des outils d'aide à la décision pour piloter la fertilisation ou l'utilsation de phytos, améliorer l'IFT, l'indice de fréquence des traitements, ou l'émission de gaz à effet de serre. "Les exigences sociétales sont de plus en plus fortes, constate Jean-François Jacob. Contractualiser sur trois ans nous donne le temps d'anticiper sereinement et de tenir compte de la réalité économique de l'exploitation". Des exigences qui, au final, "nous vont bien : elles nous permettent de nous situer parmi les meilleurs". Et de se démarquer. "Car, sur la seule bataille des prix, on est difficilement compétitifs".

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Quand agriculteur et apiculteur travaillent de concert
Voilà 4 ans déjà que Frédéric Mésangroas, producteur de porcs à Plouigneau (29), accueille les ruches de Daniel Le Louët. Au fil…
Le retour très controversé des protéines animales transformées
Le 14 avril dernier le Standing Committee on Plants, Animals, Food and Feed (Scopaff - en français Comité permanent des végétaux…
Le Space sera bien là en 2021, à Rennes
Le salon de l'élevage fait son grand retour à Rennes. Entre soulagement, fierté et impatience, les organisateurs du Space livrent…
Les Entreprises des territoires en recherche constante de reconnaissance
Les entreprises des territoires (EDT) se réunissaient encore une fois en viso conférence pour l’assemblée générale 2021. l’…
Porcs : les éleveurs demandent la fin de la castration
"On bute sur le mur des abatteurs… Si le gouvernement ne nous aide pas, ça va être compliqué". Mardi dernier, l’association pour…
Choucas des tours : que faire pour limiter les dégâts à l’agriculture ?
Cette année encore, les dégâts de choucas des tours sur les semis de maïs sont nombreux. Et les agriculteurs des environs de…
Publicité