Aller au contenu principal
Font Size

Covid-19
La solidarité est nécessaire pour continuer à nourrir les citoyens !

L'alimentation est une priorité absolue. Les agriculteurs bretons et leurs salariés sont donc mobilisés, comme habituellement, afin de garantir aux français des denrées alimentaires en quantités suffisantes, sûres, saines et de qualité.
La continuité du travail de production dans les fermes ne peut cependant pas se faire sans les fournisseurs et entreprises de services (aliment pour les animaux, matériel de réparation, livraison de carburant, garagistes, vétérinaires, etc.). L’approvisionnement alimentaire repose également sur la transformation et la distribution, activités qui doivent également se poursuivre dans de bonnes conditions.
Nous savons pouvoir compter sur toutes ces entreprises et leurs salariés. Nous remarquons les réorganisations qui s’opèrent, afin d’assurer cette nécessaire continuité et nous remercions tous les acteurs qui y participent.
En revanche, nous remarquons aussi des pratiques douteuses qui commencent à voir le jour : choix de distributeurs de privilégier des produits à forte marge et augmentations de prix en magasins non répercutées aux entreprises de transformation et aux producteurs.
Alors que les risques de déstabilisation de la filière alimentaire sont forts et dépendent de facteurs internes (évolution du Covid-19), mais aussi externes (augmentation des cours des protéines qui entrent dans l’aliment des cheptels), aucun de ses acteurs ne doit tirer la couverture à lui. La guerre des prix (par principe destructrice et qui a déjà trop durée) serait, en cette période de crise, fatale aux agriculteurs et aux entreprises qui n’ont pas les reins assez solides. La solidarité sans faille de tous les acteurs est nécessaire à notre résilience face à la crise et à notre capacité à nous relever demain.
Nous appelons l’Etat à assurer, si nécessaire par des contrôles, le respect des règles issues des Etats Généraux de l’Alimentation.
Les agriculteurs sont fiers de travailler pour la Nation, mais ne sont pas dupes et n’accepteront pas d’être le maillon perdant une fois de plus.

L’alimentation est stratégique, nous l’avons toujours dit. A l’avenir, il ne faudra plus jamais l’oublier !

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le plan de relance de l'apprentissage peut profiter au monde agricole
Le 4 juin, la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a annoncé un plan de relance de l'apprentissage, avec notamment une prime à l…
Les agricultures bretonnes en 2040 se dessinent aujourd'hui
Quels visages auront les agricultures bretonnes à l'horizon 2040 ? Désireux de se saisir des enjeux, de se projeter et de s'…
Tensions autour  de la PAC
L'Allemagne a pris la présidence du conseil des Ministres depuis le 1er juillet. Elle se fixe pour principale tâche de finaliser…
MAEC non reconduites, revenu amputé pour 60 éleveurs bretons
Ils sont 60 en Bretagne à faire les frais de la non reconduction de la MAEC(1) SP3 M, type maintien, de la région Bretagne. 60 c’…
EGAlim : l'effet papillon de la loi Agriculture et Alimentation
La première année d’application de la loi découlant des États généraux de l'alimentation aura bouleversé le paysage des produits…
Un Clap d'or pour le lycée Pommerit

Cinq élèves de 1re en bac professionnel Agroéquipement du lycée Pommerit dans les Côtes d'Armor ont décroché un 1…

Publicité