Aller au contenu principal

La tournée d’été d'Agriculteurs de Bretagne

Du 11 juillet au 15 août, Agriculteurs de Bretagne a mis en place un fourgon aux couleurs de l’association qui a arpenté la Bretagne dans près de 17 villes au travers des quatre départements. Leur volonté était de permettre aux agriculteurs d’aller à la rencontre des consommateurs.

Le fourgon des Agriculteurs de Bretagne à Dinard.
© Agriculteurs de Bretagne

L’association a débuté sa tournée le 11 juillet aux abords des sites les plus fréquentés comme les marchés ou encore les endroits plutôt touristiques, avec son fourgon dans lequel se cachaient de nombreuses activités. À l’aide de ce véhicule et d’un stand, ils ont proposé au public une roue couplée d’un quizz sur l’agriculture bretonne avec à la clé des cadeaux estampillés Agriculteurs de Bretagne. Un mur de photos était également affiché à la vue du public.

 

Des échanges fructueux

L'objectif : aller à la rencontre des consommateurs pour échanger avec eux, leur faire découvrir l’agriculture bretonne, répondre aux interrogations de chacun et montrer les progrès enregistrés pour satisfaire les consommateurs. A chaque étape, l’association proposait des animations ludiques animées par des agriculteurs et agricultrices ainsi que des salariés agricoles impliqués dans l’association. Un large public était présent : des familles en vacances, des touristes venant de la France entière et de nombreux Bretons, tous intéressés par l’évolution de l’agriculture. Au total, 70 agriculteurs et salariés ont assuré une ou plusieurs des 110 permanences pour un échange direct avec près de 13 000 personnes. Agriculteurs de Bretagne a pu échanger en direct sur de nombreux autres sujets liés au domaine agricole notamment sur l’environnement, les conditions d’élevage ou encore la vente directe. De nombreux touristes ont félicité la démarche de l’association en exprimant leur souhait de retrouver ce genre d’initiative dans leurs régions respectives. De quoi rendre fiers les membres d’Agriculteurs de Bretagne de leurs projets et de la réussite de l’opération.

Agriculteurs de Bretagne

Un contexte sanitaire qui rappelle le rÙle essentiel des agriculteurs

L’annulation des grands rassemblements a forcé les membres de l’association à se réinventer et imaginer de nouvelles formes de rencontres entre les Bretons et leurs agriculteurs. Au cours des 17 opérations, le respect des gestes barrières était au rendez-vous. La période du confinement a permis de rappeler à chacun le rôle essentiel des agriculteurs. Cette crise a souligné la nécessité pour les citoyens de se reconnecter à leur alimentation et à ceux qui la produisent.

 

L'association

L’ambition de l’association Agriculteurs de Bretagne, créée en juillet 2012, passe par plusieurs piliers essentiels. Le premier repose principalement sur l’envie de rassembler tous ceux pour qui l’agriculture représente un axe primordial pour le développement régional. Le second pilier s’appuie sur la volonté de restituer la fierté des agriculteurs ainsi que de susciter la reconnaissance des bretons pour toutes les contributions de l’agriculture à la région. Ils agissent par l’intermédiaire d’actions visant à céder la parole aux producteurs en vue de renforcer le dialogue avec leurs interlocuteurs. Cette association compte près de 3 300 agriculteurs et sympathisants avec le soutien de 169 communes bretonnes et 159 entreprises et organismes de la filière agricole et agroalimentaire.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Acceptabilité sociétale : ouvrir, montrer et démontrer
Alors que s’ouvre dans quelques jours en mairie d’Arzal (56) leur dossier d’enquête publique, les associés de la SCEA de Kerollet…
Canettes tueuses, quand l'incivilité tue
Depuis deux ans, le Gaec de Kerforn, à Caudan, a du se résoudre à faire euthanasier six vaches sur la centaine de laitières qui…
Valens, le nouveau verrat équilibré d’Axiom
La firme génétique met sur le marché un nouveau verrat dont l’objectif est de répondre aux exigences des producteurs français.…
Maïs : estimer sa date de récolte
Point de situation des maïs à la mi-août. Les premières récoltes sont attendues dès la fin août pour la moitié sud de l'Ille-et-…
Des protéines végétales bretonnes pour réduire les importations de soja
Si la Bretagne importe 95 % des protéines végétales dont elle a besoin pour nourrir ses animaux d’élevage, le GIE SVP est bien…
Rapport sur le suicide d’agriculteurs : les premières pistes
Après six mois de mission, le député Olivier Damaisin s’apprête à rendre au Premier ministre son rapport sur le suicide et le mal…
Publicité