Aller au contenu principal
Font Size

L'agriculture, point fort de l'économie française

Le déclin de la part de l’agriculture dans la valeur ajoutée totale de la France a ralenti durant les deux dernières décennies, pour devenir presque stable, selon la direction générale du Trésor. Cette part est passée de 2,3 % à 1,6 % entre 2000 et 2016 ; elle a baissé de 0,6 point entre 2000 et 2006, puis seulement de 0,1 point entre 2006 et 2016. Parmi les principales économies étudiées, des États-Unis à la Chine, en passant par le Brésil, aucune ne voit la part de son agriculture progresser dans le PIB national. Elle baisse ou stagne partout.

L’agriculture figure encore parmi les secteurs qui constituent pour la France un "avantage comparatif révélé", tandis que l’automobile a par exemple basculé parmi les "désavantages comparatifs" de la France ; cet indicateur dérivé du solde commercial extérieur répond à la question : "quels sont les points forts et les points faibles d’une économie ?". Toutefois, même si l’agriculture reste un "point fort" de l’économie française, l’"avantage comparatif" qu’il révèle s’est érodé sur la période 2006-2016. Elle figure en 9e place parmi les grandes branches d’activité les plus solides. L’industrie agroalimentaire apparaît, quant à elle, en 5e place, également en déclin. En tête, figurent l’aéronautique, le tourisme, la chimie et le secteur finance/assurance.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le plan de relance de l'apprentissage peut profiter au monde agricole
Le 4 juin, la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a annoncé un plan de relance de l'apprentissage, avec notamment une prime à l…
Les agricultures bretonnes en 2040 se dessinent aujourd'hui
Quels visages auront les agricultures bretonnes à l'horizon 2040 ? Désireux de se saisir des enjeux, de se projeter et de s'…
Tensions autour  de la PAC
L'Allemagne a pris la présidence du conseil des Ministres depuis le 1er juillet. Elle se fixe pour principale tâche de finaliser…
MAEC non reconduites, revenu amputé pour 60 éleveurs bretons
Ils sont 60 en Bretagne à faire les frais de la non reconduction de la MAEC(1) SP3 M, type maintien, de la région Bretagne. 60 c’…
EGAlim : l'effet papillon de la loi Agriculture et Alimentation
La première année d’application de la loi découlant des États généraux de l'alimentation aura bouleversé le paysage des produits…
Un Clap d'or pour le lycée Pommerit

Cinq élèves de 1re en bac professionnel Agroéquipement du lycée Pommerit dans les Côtes d'Armor ont décroché un 1…

Publicité