Aller au contenu principal

L’agriculture, source d’énergies positives

Les salons bois énergie et biogaz Europe, historiquement distincts, se rassemblent pour la première fois en 2013. Rendez-vous les 20, 21 et 22 mars au parc des expositions de Nantes, pour ces évènements d’envergure nationale, voire européenne, où forêt et agriculture se rencontrent.

Le monde agricole dispose naturellement de ressources énergétiques en quantité, au travers de ses effluents d’élevages, de son maillage bocager et autres éléments boisés, à ce jour encore sous exploitées. Aussi, à l’ère de la transition énergétique, l’enjeu pour l’agriculture est fort : maîtriser ses dépenses et sa dépendance pour gagner en compétitivité et contribuer à l’autonomie énergétique de son propre territoire. Véritable "puits de pétrole", le potentiel méthanogène et autres combustibles biomasses dont dispose l’agriculture ne demandent qu’à
être mobilisés, et ce dans le respect d’une gestion durable de ses ressources naturelles.

Du biogaz pour les agriculteurs et leurs territoires

Les élevages bretons et ligériens génèreraient annuellement environ 50 millions de tonnes d’effluents. Ce gisement permettrait de produire 9 000 GWh électrique par an et ainsi d’alimenter 7 500 unités de méthanisation d’une puissance équivalente à 150 kWe. Certes la totalité de ce pool énergétique n’est pas mobilisable mais notons que, au-delà de cette manne agricole, le territoire regorge de multiples sources de matières fermentescibles. Les débouchés énergétiques sont également très nombreux et ouvrent des perspectives de développement tant pour des projets individuels que des projets collectifs de territoire.

Une valorisation "bois énergie" en développement

Le gisement en bois énergie sur le grand Ouest offre également des possibilités de développement de filières permettant d’approvisionner en bois déchiqueté les chaufferies collectives et en bois bûches les particuliers. Les agriculteurs, de plus en plus sollicités, s’organisent et s’engagent auprès des collectivités en tant que fournisseurs. Cela permet de valoriser les produits issus des arbres, des bois, des haies, dans un esprit de gestion raisonnée et durable du bocage. Pour cela, les chambres d’agriculture de Bretagne et des Pays de la Loire proposent aux agriculteurs et aux collectivités des outils de diagnostic, type plan de gestion durable, sur les exploitations et les territoires, permettant d’évaluer la ressource en bois disponible et de planifier les opérations de gestion à mettre en œuvre sur 10, 15, ou 20 ans.

20 000 visiteurs attendus

Le salon bois énergie représentant toute la filière est un événement de référence qui se distingue par le fait d’avoir été en 1998 le premier salon mondial du bois énergie. Il rassemble la gamme la plus complète d’équipements de chauffage au bois, de types de bio-combustibles et de filières d’approvisionnement, avec 375 exposants au total dont 64 % français 36 % internationaux. Et c’est la première fois que ce salon  est organisé dans l’Ouest. La 2e édition du salon biogaz Europe avait déjà été pour sa part organisée à Nantes en 2011. Cette année, 20 000 visiteurs sont attendus sur  les deux salons réunis. L’occasion pour ce public principalement professionnel de découvrir les dernières évolutions dans les filières de production de bio-combustible et d’énergie. Au programme de ces salons : présentation d’équipements par les exposants, démonstrations de machines en fonctionnement, et de nombreuses conférences... A un moment décisif de l’évolution de ces deux filières, les salons bois énergie et Biogaz Europe offre une plateforme d’échange unique pour les secteurs complémentaires de la forêt et de l’agriculture.

Samuel Le Port,

pour l’équipe énergie de la chambre régionale d’agriculture de Bretagne

Cécile Hubert

pour le pôle énergie régional des chambres d’agriculture des Pays de la Loire

 

PRATIQUE
Pour plus de renseignements (infos pratiques, inscriptions en ligne, programmes, etc) :
www.biogaz-europe.com
www.bois-energie.com


Un accompagnement sur mesure pour vos projets

Les exploitants agricoles disposent des ressources nécessaires pour couvrir tout ou partie de leurs besoins énergétiques et ceux des collectivités. Reste pour cela à concevoir l’outil de transformation de ces ressources le plus adapté à l’exploitation et/ou au territoire : unité de méthanisation, chaudière biomasse, etc.
Pour ce faire et valoriser cette source d’énergies positives, les chambres d’agriculture de Bretagne et des Pays de la Loire vous donnent rendez-vous aux salons biogaz Europe et bois énergie, les 20, 21 et 22 mars , au parc expo de Nantes, hall 10- stand U11.

Quelques chiffres en France

Bois énergie
- 9,8 Mtep consommés par an (dont 75% par les particuliers) soit 45 % du total des ENR (Agreste 2010).
- Objectif de consommation par l’industrie et les collectivités x10 en 2020 par rapport à 2012 (Grenelle de l’environnement).
- 600 000 tonnes de granulés produites en 2011, trois fois plus qu’en 2008.
Biogaz
- 48 unités agricoles et territoriales en 2011 (+35 en cours de construction fin 2011), 80 unités agro-industrielles, 60 unités pour ordures ménagères.
- 227 M€ de chiffre d’affaires en 2010.
- Objectif 2020 : production de chaleur de 555 ktep/an (x10 par rapport à 2006) et 625 MWe de puissance installée.


Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le Finistère surfe sur le Bien manger
Après avoir lancé son PAT, projet alimentaire de territoire, le Finistère a continué sur sa lancée, en faisant de 2020 l’année du…
Bovins mutilés : comment agir ?
Depuis plusieurs mois, des faits de mutilations de chevaux ont été signalés un peu partout en France et font régulièrement la Une…
Légumes de conserve, gérer la variabilité et le prix juste
Une campagne mitigée avec une tendance aux moindres performances des légumes en conserve et surgelé. La Bretagne n’échappe pas au…
Les ministres trouvent un accord sur la future PAC

Le 21 octobre à l’aube, les ministres de l’Agriculture des 27 sont parvenus à un accord sur la prochaine PAC qui ouvre la…

Une farine pleine de promesses
Produire une farine à base de blé issue d‘une agriculture locale et raisonnée, tout en répondant aux attentes du consommateur,…
Tout Feu Tout Frais traque additifs, conservateurs, colorants et arômes
À Plabennec (29), voilà 20 ans déjà que Brédial et sa marque Tout Feu Tout Frais traquent sans relâche additifs, conservateurs,…
Publicité