Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

L'Agrifête vous donne rendez-vous les 25 et 26 août à Ploudalmézeau

Après une finale régionale à Guiclan annulée pour cause d'intempéries, ce sont les Jeunes agriculteurs du canton de Ploudalmézeau qui s'attaquent à l'organisation de l'Agrifête 2018.

Démarrées en novembre dernier, les premières rencontres du comité d'organisation de l'Agrifête 2018 ont permis de rassembler un noyau de 35 jeunes sur le canton de Ploudalmézeau. Les différents groupes de travail, aménagement du terrain, communication, approvisionnement, sécurité..., ont été constitués. Et au sein de chacun d'eux, les réunions se succèdent maintenant à bon train, avec un rendez-vous mensuel général pour faire le point sur l'avancement des dossiers.

 

Soldat Louis à la Nuit des laboureurs

"Le terrain a déjà été retenu, détaille Maxime Talarmin, le président du comité d'organisation. Nous disposerons de 37 ha au pied du château d'eau de Ploudalmézeau : 17 ha pour la fête et 20 ha pour les parkings et le concert du samedi soir". Cette année encore, les festivités démarreront dès le samedi soir par une "Nuit des laboureurs". "En 2007, nous avions déjà organisé une Agrifête sur le canton, rappelle Maxime Talarmin. Et dix ans plus tard, Soldat Louis sera à nouveau tête d'affiche de la soirée".

20 à 30 000 visiteurs

Bon an mal an, l'Agrifête draine entre 20 à 30 000 visiteurs, ce qui en fait le troisième rassemblement annuel finistérien, derrière les festivals des Vieilles Charrues et du Bout du monde. "Ca implique pas mal de choses au niveau de la sécurité, indiquent les JA. C'est une organisation quasi-professionnelle qu'il nous faut préparer".

Si le programme est en cours d'élaboration, l'Agrifête devrait, cette année encore, faire la part belle aux activités motorisées : moiss batt cross, tracto-force... "Nous allons aussi proposer une mini-ferme pour les enfants. Et étoffer le marché des producteurs pour mettre en valeur les produits locaux". Sans oublier quelques surprises, dévoilées au cours du printemps...

 

 

Le comité d'organisation est à la recherche de partenaires, locaux, départementaux ou régionaux. Vous pouvez joindre Sophie Quoniam, coordinatrice de l'Agrifête, au 02 98 52 48 34 ou par mail sophie.quoniam@ja29.com

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Vignette
Dans l’Orne, une nouvelle attaque d’élevage suscite la colère de la profession agricole

Un incendie criminel a ravagé trois bâtiments d’un élevage de poulets de l’Orne, dans la nuit du 16 au 17 septembre. Si l’…

Vignette
Ressources humaines : un volet à cultiver avec soin !
La main d'oeuvre disponible sur le marché de l'emploi se fait rare. Un constat que partagent agriculteurs et services de…
Vignette
L'agriculture de conservation des sols, une troisième voie ?
Alors que le rapport spécial du Giec publié début août réaffirme l'étroite relation entre agriculture, état des sols, sécurité…
Vignette
Pas de glyphosate détectable dans leurs urines
Tous sont utilisateurs de glyphosate. En réponse aux pisseurs volontaires, vingt agriculteurs de la FDSEA du Morbihan ont fait…
Vignette
L'enjeu environnemental et climatique au cœur du Space 2019
La 33e édition du Space, qui se clôture ce vendredi a été fidèle à ses fondamentaux. Le salon est bien le temps fort…
Vignette
Chauffer un poulailler par géothermie pour économiser des euros et des kg de CO2
Si l’ambiance des poulaillers les plus récents est bien maîtrisée même en période de forte chaleur, l’alimentation des volailles…
Publicité