Aller au contenu principal

L'agro-biopôle sur les rails

En mettant sa session de juin sous le signe de l'innovation, le Conseil général veut donner un signe fort en faveur du développement économique. L'agro-biopôle en sera un élément.

Un nouveau logo pour le département
Un nouveau logo pour le département
© Conseil général

La première pierre n'est pas encore posée mais le projet d'agro-biopôle avance. Son financement a été entériné par les conseiller généraux, lors de la session des 18 et 19 juin. Sur la communauté de communes de Fougères sera bâti ce pôle d'excellence regroupant le Laboratoire départemental d'analyses et le service du médicament vétérinaire de l'AFSSA, l'agence française de santé et sécurité alimentaire. Leurs activités se déploieront sur 4 axes : protection de la santé animale et production laitière, soutien à l'agriculture durable, protection du consommateur, amélioration de la qualité de l'environnement. "Cet ensemble a vocation à devenir un pôle d'excellence, moteur de développement économique, souligne le Conseil général. Sa pertinence a d'ailleurs été reconnue par l'Etat". L'intérêt de ce projet se trouve renforcé par l'intention de l'AFSSA de consolider son laboratoire du médicament vétérinaire, alors que le départ de ses activités a été craint. Cette ambition se concrétise par une participation de l'Etat à hauteur de trois millions d'euro. 2 millions proviendront des fonds européens. Conseils général et régional abonderont l'enveloppe à hauteur de 3 millions. Les travaux se dérouleront dureront deux ans, pour une ouverture prévue en 2011.

Des projets de territoire pour l'économie départementale

Autre sujet de discussion pour l'aménagement du territoire, la création d'une plate forme logistique fait toujours débat. Créée sur les communes de Chateaubourg, Servon et Domagné, cette plateforme permettra de relier le réseau routier au réseau ferroviaire. Les communes concernées doivent se prononcer sur le projet. Le Conseil général s'est, d'ores et déjà, engagé à prendre en charge la construction du terminal ferroviaire. "C'est un dossier compliqué", reconnait Jean Louis Tourenne, président du Conseil général. Cette plateforme aurait une emprise de 300 ha. Dès qu'il sera créé, le syndicat de réalisation se chargera des aménagements fonciers.

 

Un logo rajeuni

Lors de la session des 18 et 19 juin, une version modernisée du logo départemental, créé il y a 22 ans a été présentée. "Nous avons gardé l'âme et la signification tout en donnant à notre logo plus de dynamisme, explique Jean Louis Tourenne. Notre ancrage en Bretagne est marqué par une hermine". Autre changement, "conseil général" n'apparait plus, remplacé par "le département", "pour mettre en avant le territoire et non l'institution". Pas trop de dépenses pour ce changement de logo, sur tous les supports de communication, le logo toiletté se substituera progressivement à l'ancien.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Quand agriculteur et apiculteur travaillent de concert
Voilà 4 ans déjà que Frédéric Mésangroas, producteur de porcs à Plouigneau (29), accueille les ruches de Daniel Le Louët. Au fil…
Le retour très controversé des protéines animales transformées
Le 14 avril dernier le Standing Committee on Plants, Animals, Food and Feed (Scopaff - en français Comité permanent des végétaux…
Le Space sera bien là en 2021, à Rennes
Le salon de l'élevage fait son grand retour à Rennes. Entre soulagement, fierté et impatience, les organisateurs du Space livrent…
Les Entreprises des territoires en recherche constante de reconnaissance
Les entreprises des territoires (EDT) se réunissaient encore une fois en viso conférence pour l’assemblée générale 2021. l’…
Porcs : les éleveurs demandent la fin de la castration
"On bute sur le mur des abatteurs… Si le gouvernement ne nous aide pas, ça va être compliqué". Mardi dernier, l’association pour…
Choucas des tours : que faire pour limiter les dégâts à l’agriculture ?
Cette année encore, les dégâts de choucas des tours sur les semis de maïs sont nombreux. Et les agriculteurs des environs de…
Publicité