Aller au contenu principal

Portes ouvertes à Kerguhennec, les 11 et 12 juin prochains
l'agroécologie rime avec nouvelles technologies

Pour répondre aux enjeux de l'agriculture, la recherche agronomique innove. La station expérimentale de Kerguéhennec, à Bignan, le démontrera une nouvelle fois sur 6 ateliers, ouverts à tous, les 11 et 12 juin prochains. Des journées techniques organisées par les Chambres d'agriculture de Bretagne.

 

"Notre rôle, c'est de faire des essais et voir les techniques les plus performantes, tant d'un point de vue économique, qu'humain et environnemental et sur le long terme. Ici nous avons l'un des plus vieux en conduite du sol sur le phosphore", rappelle Jean René Menier, président du pôle agronomie. Et ce, dans un contexte où "les exploitations s'agrandissent, la réglementation change et se complexifie. Ce, ajouté à des incertitudes de marchés et des charges administratives et d'enregistrement qui augmentent et des surfaces qui alimentent les troupeaux...". Les enjeux que souligne Jean Luc Giteau, responsable de la station de Kerguhennec, ont motivé un programme d'activités en agronomie et productions végétales pour la recherche appliquée des Chambres d'agriculture de Bretagne qui ne chôme pas. Pour montrer des solutions durables, la station expérimentale de Kerguhennec ouvrira ses portes avec 6 ateliers à découvrir, au choix, le 11 ou le 12 juin.

6 ateliers

L'atelier travail du sol concerne l'impact du labour ou non en matière de rendement des cultures, de salissement, de ravageurs y compris en terme de transfert de polluant sans oublier le temps de travail. La protection des cultures dans un contexte de réduction des doses et molécules est un deuxième atelier. "Ça passe par un choix de variétés mais on s'appuie sur des outils d'aide à la décision comme pour le Mildiou". Les nouvelles technologies ouvrent la porte de l'agriculture agroécologiquement intensive. C'est vrai en matière de traitement mais aussi pour la fertilisation, thème du 3 éme atelier. Produire de la protéine dans les cultures sans unité d'azote de perdue est un autre enjeu de la fertilisation qui sera suivi d'un atelier sur les systèmes de cultures innovants basés sur l'AEI dont sur le désherbage mécanique du blé avec "l'intérêt du GPS précis à 2 cm près et ça fait la différence en matière de vitesse de travail pour adopter ou non ces techniques mécaniques", appuient les responsables. Nouvelles technologies et nouveau site phyto aménagé dans l'endroit où sont stockés produits et pulvé, boucleront ces visites.

Claire le Clève

 

pratique :

Les 11 et 12 juin, a la station expérimentale de Kerguehennec à Bignan, de 9h30 à 17h. Gratuit et pour tous. Possibilité de déjeuner sur inscription obligatoire au 02 96 79 21 66 et sur pole.agronomie@bretagne.chambagri.fr

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"La délégation de travail accompagne les mutations agricoles"
Élodie Gapihan travaille au Crédit Agricole d'Ille-et-Vilaine. Elle est la seule chargée d'affaires en France, à suivre…
ETA Guillon-Barbot : l'innovation pour modèle économique
Depuis 1977, l'ETA Guillon-Barbot à Vitré (35) fait de l'innovation sa marque de fabrique avec une philosophie qui se veut simple…
"L'épandage sans tonne, c'est l'avenir !"
L'ETA Guégan à Saint Onen La Chapelle (35) a inauguré cette année son "épandeur sans tonne avec rampe à patins". Une première…
OP et AOP seront au cœur de la PAC de 2023
Les organisations de producteurs, Op et les associations entre elles AOP, seront au cœur de la future PAC. Elles pourront…
L’observatoire du coût de revient : "faire œuvre utile"
Apporter sa pierre à l’édifice pour la prise en compte du coût de revient des adhérents dans la construction du prix du lait, c’…
Le projet Egalim II du député Besson Moreau est sur la table
Le député LREM de l’Aube Grégory Besson-Moreau a enfin divulgué sa proposition de loi sur les relations commerciales dans le…
Publicité