Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Lait bio : le produire l’hiver coûte plus cher

La Bretagne s’apprête à franchir le milliard de litres de lait bio collecté sur son territoire. S’y rassemble aussi la moitié des éleveurs laitiers bio français. Un cap, symbolique. Comment continuer à produire du lait bio en hiver pour satisfaire les besoins ?

"S’il faut continuer à travailler la technicité du lait d’hiver, il faudra que le prix payé soit en adéquation", prévient Jean-Hervé Caugant.

Ce sujet a été décliné cette semaine en deux rendez-vous techniques. En amont, mardi 19 matin, les élus de la chambre d’agriculture ont souhaité "l’adosser à une rencontre plus politique avec industriels et collecteurs pour aborder ce problème de saisonnalité et de différenciation des prix par rapport à un coût alimentaire renchéri de 80 euros des 1 000 litres", cadre Jean-Hervé Caugant, président de la chambre d’agriculture du Finistère. "C’est toute l’adéquation à trouver entre prix payé, coût alimentaire, charge de travail et investissement".

 

Mieux valoriser

Car qui dit lait d’hiver dit aussi vêlages d’hiver, besoins supplémentaires en bâtiments et aliments conservés… La saisonnalité en bio, se traduit par une production à la baisse de 20 % l’hiver quand elle grimpe de plus de 30 % au printemps. Un différentiel conséquent quant il n’est que de 10 à 15 % en conventionnel. "S’il faut continuer à travailler la technicité du lait d’hiver, il faudra que le prix payé soit en adéquation", prévient Jean-Hervé Caugant, rappelant des pratiques de pâturage et d’alimentation non OGM "qu’on fait d’office" et qui "doivent être mieux mises en avant pour les consommateurs", plaide-t-il. Car dans ce marché où la demande est encore plus forte que l’offre, "prenons garde de ne pas tomber pas dans les mêmes travers que le conventionnel. L’exemple de l’œuf bio doit nous interpeller".

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Sarah Le Quer, installée à 24 ans
En octobre 2017, à 24 ans, Sarah Le Quer rejoint l’exploitation laitière familiale et s’associe avec son père. Un choix pesé,…
L’exosquelette entre en salle de traite
À la ferme expérimentale de La Blanche-Maison à Pont-Hébert dans la Manche, on teste depuis le 25 octobre l’exosquelette, un…
"Nous allons passer ce cap difficile, développer notre stratégie, accompagner l'agriculture"
Quelques jours après une grève des salariés qui a marqué les esprits, et à quelques jours des sessions chambre départementales,…
Vignette
Le P'tit gallo sur le chemin de l'autonomie énergétique
À Montreuil-le-Gast, la ferme du P'tit Gallo a fait son trou dans le paysage local. Après des débuts "un peu galère", quand il s'…
Vignette
Maïs grain, semis de céréales : la pluie retarde les chantiers
Si la pluviométrie record du mois d'octobre n'a pas trop affecté les chantiers d'ensilage de maïs, la récolte du maïs grain et…
"Notre métier, c’est de cultiver le sol, un sol biologiquement plus actif"
Régénérer le sol pour doper sa fertilité est la clé de l’agriculture dite de conservation. Toute une semaine lui était consacrée…
Publicité