Aller au contenu principal

L'après quota, 7 réunions pour s'y préparer

2015, c'est demain. C'est l'après quotas pour près de 2689 exploitations laitières morbihannaises dont beaucoup s'interrogent sur leur avenir. Pour découvrir l'étude prospective sur la filière laitière bretonne, le plan d'actions mis en place avec les outils de formation et d'accompagnement individuel, la chambre d'agriculture du Morbihan propose 7 réunions d'information.

Elus Chambre et membres du GVA de Questembert, Sem Agri, où a été créée, à l'initiative d'un groupe de producteurs de lait, puis développée la formation "j'identifie les futurs possibles de mon exploitation".
Elus Chambre et membres du GVA de Questembert, Sem Agri, où a été créée, à l'initiative d'un groupe de producteurs de lait, puis développée la formation "j'identifie les futurs possibles de mon exploitation".
© claire le clève

 

 

Bien sûr, il y a la volatilité, les coups de tabac sur le coût du lait. Bien sûr, il y a l'incertitude de la fin de l'encadrement par les quotas. Bien sûr, il y a l'appétit à produire de certains, y compris des pays voisins, dans un marché devenu mondial. Et il est porteur. Faut-il en avoir peur quand les études prospectives menées par la chambre régionale d'agriculture entrevoient d'ici 2025, deux fois moins d'exploitations laitières produisant chacune deux fois plus de lait qu'aujourd'hui en Bretagne ? "C'est une tendance", ne cachent pas les élus de la chambre qui ont inscrit au programme des 7 réunions prévues, d'en dévoiler les scénarios mais surtout le plan d'actions mis en place par la profession ."C'est proposer auss des outils d'accompagnements technico-économiques et stratégiques par rapport aux objectifs de chacun et de poser les conditions de réussite pour y parvenir", résume Laurent Kerlir président de la Chambre d'agriculture du Morbihan.

Des formations et des accompagnements individuels

"L'objectif de ces réunions n'est pas de dire comment produire 800 000 l mais comment évoluer dans ce contexte", cadre d'emblée le responsable, producteur de lait à Ploemeur. "La Bretagne a pour elle un climat et des hommes, on y fera du lait demain. Ce sera a chacun de construire son projet", affirme Eric Touzard, élu chambre. Regarder et se projeter avec les outils adéquats, dont certains ont été initiés puis expérimentés par les membres du GVA de Questembert, SEM'agri (J'identifie les futurs possibles pour mon exploitation). "Cet avenir est pour moi positif. Plein de choses deviennent possibles. Ce sera à chacun de trouver sa voie mais pour des jeunes, c'est motivant", estime pour sa par Marie-Andrée Luherne, élue et productrice de lait à Sulniac. La première de ces réunions se déroulera le 17 janvier prochain à Questembert, puis dans chacun des CRDA jusqu'au 5 février prochain (voir ci dessous).

Claire Le Clève

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le cheptel porcin chinois reconstitué, la filière française en crise
Le ministère de l’Agriculture chinois vient de révéler que le nombre de porcs vivants sera bientôt au même niveau qu’avant la…
La grange du Guilar, un nouveau magasin à la ferme à Bodilis (29)
Le premier confinement a multiplié son activité de vente à la ferme par quatre ! Pour offrir à sa clientèle une plus large gamme…
Le boycott des produits français : quel impact pour la Bretagne ?
Les appels au boycott de produits français se sont multipliés depuis le samedi 24 octobre dans plusieurs pays du Moyen-Orient…
La naissance d'un poids lourd du conseil, et de la Data en élevage
Par communiqué, quatre structures, Evolution, BCEL ouest, GDS Bretagne et Copavenir ont annoncé en fin de semaine dernière leur…
Viande cultivée : vers la fin de l’élevage ?
Depuis le premier steak haché créé en laboratoire en 2013, les techniques de production de viande artificielle progressent et de…
Une stratégie non pas tournée sur les volumes, mais le revenu
Lors d'une session en visio-conférence les chambres d'agriculture de Bretagne ont débattu et adopté les grands axes de leur…
Publicité