Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

L’Aropa56, pour les retraités des OPA

Elle est toute jeune l’amicale des retraités des organismes professionnels agricoles et agro alimentaires du Morbihan. Moins d’un an et déjà 120 membres pour défendre leurs intérêts, négocier des réductions, proposer des activités de loisirs et de formation, ce en toute convivialité.

L’Aropa, la toute nouvelle association pour les retraités des OPA du Morbihan s’est structurée autour d’anciens salariés du GDS, de la MSA et de la chambre d’agriculture avec René Esvan, Yves Corbel, Sylvie Ticot, Bernard Le Lan, Michel Le Boudec, Colette Le Haziff, Bernard Lemaître et Michel Lanoue.
L’Aropa, la toute nouvelle association pour les retraités des OPA du Morbihan s’est structurée autour d’anciens salariés du GDS, de la MSA et de la chambre d’agriculture avec René Esvan, Yves Corbel, Sylvie Ticot, Bernard Le Lan, Michel Le Boudec, Colette Le Haziff, Bernard Lemaître et Michel Lanoue.
© Claire le Clève

 

Le Morbihan était le dernier département à ne pas s’être structuré en Bretagne. C’est maintenant chose faite. "Notre assemblée constitutive date d’octobre dernier. Le temps d’envoyer les courriers électroniques aux anciens salariés de la chambre d’agriculture, du GDS, du contrôle laitier ou du CER", énumère Bernard Le Lan, ancien salarié de la chambre d’agriculture et président de l’Aropa, "et nous avons déjà 120 adhérents sur 250 potentiels des OPA", apprécie-t-il. Et ce, sans compter "les ex-enseignants et les anciens salariés agricoles ou des Cuma", espère-t-il aussi rallier, pour agir.

 

Des missions

Car outre "la défense des intérêts des retraités et futurs retraités dont s’occupe la fédération nationale, notre ambition est d’apporter un service aux adhérents pour tout ce qui est négociation de tarifs de groupe. Particulièrement sur la complémentaire santé quand il n’y a plus la participation de l’employeur pour en diminuer le coût". Négocier des réductions sur les spectacles et loisirs, fait donc partie des missions de la nouvelle association qui ambitionne également d’organiser des activités de loisirs, voyages, visites, "et des retrouvailles conviviales", sans oublier des formations. "Notamment aux premiers secours ou en matière de prévention routière, tout ce qui peut contribuer à rassurer les retraités", pointe celui qui tient aussi à faire connaître l’existence de l’association aux futurs retraités.

 

Claire Le Clève

 

 

Contact : aropa56@orange.fr, tel 06 98 42 25 12.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Vignette
Dans l’Orne, une nouvelle attaque d’élevage suscite la colère de la profession agricole

Un incendie criminel a ravagé trois bâtiments d’un élevage de poulets de l’Orne, dans la nuit du 16 au 17 septembre. Si l’…

Vignette
Ressources humaines : un volet à cultiver avec soin !
La main d'oeuvre disponible sur le marché de l'emploi se fait rare. Un constat que partagent agriculteurs et services de…
Vignette
L'agriculture de conservation des sols, une troisième voie ?
Alors que le rapport spécial du Giec publié début août réaffirme l'étroite relation entre agriculture, état des sols, sécurité…
Vignette
Pas de glyphosate détectable dans leurs urines
Tous sont utilisateurs de glyphosate. En réponse aux pisseurs volontaires, vingt agriculteurs de la FDSEA du Morbihan ont fait…
Vignette
L'enjeu environnemental et climatique au cœur du Space 2019
La 33e édition du Space, qui se clôture ce vendredi a été fidèle à ses fondamentaux. Le salon est bien le temps fort…
Vignette
Chauffer un poulailler par géothermie pour économiser des euros et des kg de CO2
Si l’ambiance des poulaillers les plus récents est bien maîtrisée même en période de forte chaleur, l’alimentation des volailles…
Publicité