Aller au contenu principal

L'assurance-revenus, une voie à creuser

Compte tenue de la volatilité croissante des prix des matières premières, Michel Portier, d'Agritel défend le développement en France de l'assurance-revenus.

"On se dirige vers une volatilité accrue des marchés", s'alarme Michel Portier, d'Agritel, société spécialisée dans la gestion des risques, lors d'un congrès organisé par Négoce Ouest(1). Mouvements brusques à la hausse comme à la baisse des prix des matières premières, nous sommes entrés dans une zone de fortes turbulences.
Nombreuses et variées sont les causes de cette volatilité. L'accentuation des phénomènes météorologiques (réchauffement, sécheresses récurrentes), le risque sanitaire et politique y contribuent pleinement. Et Michel Portier de préciser : "nous allons vers une disparition progressive des filets de sécurité en raison des accords de l'OMC, de l'abandon de la préférence communautaire, de la réforme des politiques agricoles et du désengagement des pouvoirs publics dans la gestion des marchés".
D'autres facteurs sont apparus. Outre la concentration de la filière (exemple : Glon/Sofiprotéol), la concentration des puissances financières tels que les fonds de pensions américains soufflent le chaud et le froid sur leur passage. A cela s'ajoute la forte progression des biocarburants. "Les Etats-Unis ont produit en 2006, 55 millions de tonnes de maïs destinées à l'éthanol", ajoute le spécialiste. Difficile d'établir un pronostic pour 2008 quand "les projections fluctuent entre 70 et 140 millions de tonnes de maïs".
Au bilan : le stock mondial de céréales atteint aujourd'hui son niveau le plus bas depuis 25 ans. Et si l'Egypte demeure aujourd'hui le plus gros importateur mondial de blé, qu'en sera-t-il demain de l'Asie ?
Face à cet afflux massif de facteurs et la baisse annoncées des aides directes, Michel Portier opte sans détour pour le développement de systèmes de gestion des risques. Son regard se porte vers les Américains et les Canadiens qui financent des outils d'aide à la fluctuation des prix. Assurance-récolte, assurance-prix, pour le conseiller Agritel, le modèle outre-atlantique est la solution. "Il faut être force de proposition dans ce domaine, qui plus est, le système doit permettre de recapter les aides directes de la PAC", assure ce dernier.

(1) Négoce Ouest, fédération régionale du négoce agricole, regroupe 90 entreprises dont 1 500 salariés, 260 sites (magasins ou silos), 800 millions d'euros de chiffre d'affaires et 1 800 000 de tonnes collectées.
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Albane et Sébastien ont ce "goût à traire"
"Que les jeunes n’aient pas peur de s’installer, c’est prenant mais il y a plein d’avantages !". Albane Le Gal et Sébastien…
Nouvelle convention collective nationale pour l’agriculture en 2021
À partir du 1er avril 2021, une convention collective nationale couvrant toutes les entreprises et les salariés de la production…
Son foncier permet une installation et restructure deux exploitations
Producteur de lait à Poullan sur Mer (29), Jean-Claude Péron, 57 ans, souhaitait lever le pied. Après réflexion, il décide de…
Former 150 jeunes chaque année
Le groupe Lactalis investit dans l’apprentissage. Son centre de formation va ouvrir cette année. 150 jeunes y seraient formés…
Demain 10 000 ha de Leggo !
Dans le cadre de l'ambition française de développement de l'autonomie protéique, le grand ouest se fixe pour objectif de répondre…
Agriculture : bienvenue en 2030 !
L’année 2021, débute. Après une année particulière, qui aura marqué les esprits, mais aussi un tournant dans le monde agricole et…
Publicité