Aller au contenu principal

Le 2 septembre, comice du Bout du monde et foire à Saint Renan

Pour inciter les visiteurs à participer nombreux au comice, les éleveurs du Bout du monde ont l'habitude de proposer de multiples animations. Cette année, ils travaillent de concert avec les commerçants pour proposer une grande foire à Saint Renan.

Le comice des éleveurs du Bout du monde aura lieu le samedi 2 septembre à Saint Renan.
Le comice des éleveurs du Bout du monde aura lieu le samedi 2 septembre à Saint Renan.
© Chantal Pape

Après Ploudalmézeau en 2016, c'est à Saint Renan que se déroulera cette année le comice des éleveurs du Bout du monde. Le samedi 2 septembre, une centaine de laitières, issues d'une vingtaine d'élevages des deux cantons se départageront sous l'oeil de Benoît Toullec, juge et éleveur à Plomelin.

 

Jeunes et élus à l'honneur

 

"Comme d'habitude, nous ménagerons une entracte au milieu du concours, aux alentours de 16h, pour permettre aux plus jeunes de défiler avec des génisses", précise Jacques Le Bloas, le président du comice. Un moment toujours très attendu par les enfants de 2 à 12 ans, et leurs parents, pas peu fiers de les voir sur le ring !

Tout au long de l'après-midi, les enfants pourront aussi s'amuser sur des structures gonflables et s'essayer aux courses de tracteurs à pédales. Et pour clôturer la journée, aux alentours de 17h30, c'est aux élus que les éleveurs feront appel, pour une traite à la main qui ne manque pas d'attirer de nombreux curieux.

 

Engins d'autrefois et matériel dernier cri

 

Aux abords du ring, engins d'autrefois et dernières acquisitions des entreprises de travaux agricoles se côtoieront, pour le plus grand plaisir des passionnés de mécanique. "Cette année, un four à pain fera aussi le déplacement, rajoute Jacques Le Bloas. Et, comme d'habitude, les visiteurs pourront déguster des crêpes fabriquées avec le bon lait de nos vaches".

A quelques pas de là, salle Guyader, l'Ucar, l'union des commerçants et des artisans rénanais fera revivre la foire de Saint Renan, dont la dernière édition remonte à plus de 25 ans. Et, parmi une multitude de stands, un village savoyard fera découvrir les spécialités de La Roche sur Foron, ville jumelle de Saint Renan. Une animation supplémentaire, qui devrait drainer encore plus de monde aux abords du comice. "Une chance, reconnaissent les éleveurs, qui profitent toujours de ce moment pour communiquer avec les visiteurs. Montrer notre savoir-faire reste l'une de nos priorités".

"Ce comice est aussi un lieu de rencontre et d'échange pour les agriculteurs du secteur, rajoute Jacques Le Bloas. En ces temps difficiles, il ne faut surtout pas rester dans son coin à broyer du noir".

 

 

Pratique

 

Entrée gratuite

Arrivée des animaux le samedi à partir de 9h

Comice à partir de 13h30

Buvette, crêpes

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"Sur les engrais azotés, je ne lâcherai pas"
Déçue sur les dossiers des néonicotinoïdes et du glyphosate, la députée finistérienne LREM Sandrine Le Feur se dit déterminée à…
Des légumineuses bretonnes dans nos assiettes
Graines de pois chiche, haricot rouge, pois et lentille corail sont un bienfait pour l’alimentation humaine et constituent aussi…
La méthanisation, bonne pour la planète ?
Eau, air sol…, quels services ou pas, leur sont rendus par la méthanisation agricole ? Vaste question que celle des aménités et…
La région prend position sur la future PAC
La crise Covid a remis sur le devant de la scène l’importance d’une production agricole locale, ainsi que l’apport de l’…
Elevage bio cherche repreneur
A l’occasion du cap symbolique des 1 000 fermes bio en Finistère, le Gab tire la sonnette d’alarme : en bio aussi, le…
La séparation de la vente et du conseil, un concept plus qu'une réalité
L'indépendance du conseil en phytos, instaurée dans le cadre de la loi Egalim, est en vigueur depuis le 1er janvier. Son objectif…
Publicité