Aller au contenu principal

Le bien manger : les plus précaires y ont droit aussi !

Pascale Geslin, directrice de la chambre d'agriculture d'Ille et Vilaine.
Pascale Geslin, directrice de la chambre d'agriculture d'Ille et Vilaine.
© Terra

Stupeur ces jours derniers. Le cynisme et l’appât de l’argent facile ont ouvert la voie à une fraude sur des steaks hachés destinés à des consommateurs se fournissant auprès  des associations caritatives.

Alors que d’un côté, des militants extrémistes manifestent pour du "sans sang" dans leur assiette, d’autres de nos concitoyens qui aspirent à manger un peu de protéines animales sont victimes d’une tromperie scandaleuse, malgré un appel d’offre orchestré par France Agrimer.

Les acteurs économiques, les associations, les élus, ont débattu toute la semaine dernière à Saint-Brieuc, sur les engagements de la Breizh COP. Il y a dans ces engagements qui visent à réussir les transitions énergétique, climatique, alimentaire, des orientations pour faire de la Bretagne, la région leader du bien manger en Europe. Mais nous avons aussi lu et entendu la nécessité de justice sociale pour réussir ces transitions, et notamment la nécessité d’accorder une attention particulière à ceux qui en sont ou seront les perdants.

Mettons ces débats et questionnements en perspective des États Généraux de l’Alimentation. Nous avions dénoncé dès le départ le risque d’assister à une belle vitrine de l’agriculture française pour un petit nombre qui a les moyens matériels et culturels, et le grand bazar mondial dérégulé pour les autres.

Bien sûr, nous assistons dans ce dossier à un fait délictueux, mais il doit malgré tout nous alerter, et surtout, il milite pour nos démarches autour du manger français. Interrogeons-nous sur le vrai prix des choses, en particulier sur le prix d’une alimentation de qualité accessible à tous. Ce doit être le sens d’une politique publique agricole et alimentaire.

Ce numéro de Terra traite de l’élevage et du changement climatique, donc de transition, et des conditions d’une transition réussie. Vu de Paris ou Bruxelles, notre élevage régional est dans le viseur sur ces questions. Regardons de près ces sujets, cherchons des solutions. Mais au nom d’une "Agri Breizh COP", revendiquons aussi la place d’un bon steak haché breton dans les assiettes des plus fragiles et démunis d’entre nous

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Elle installe son élevage de brebis laitières sur Ouessant
Elle rêvait de vivre et de travailler sur son île. Un voyage en Mongolie lui a donné l’idée de son métier. Un appel à candidature…
La bio à grande échelle : utopie ou réalité ?
Alors que s'est tenu cette semaine le Congrès mondial de la bio à Rennes, se pose la question de la faisabilité du changement d’…
Les 28 et 29 août, Agrifête vous donne rendez-vous à Saint-Vougay

Les bonhommes de paille ont fleuri un peu partout dans le département, annonçant qu’après une année d’interruption pour cause…

Le cidre fermier brut du Val de la Chèvre médaillé d’argent
Lors de la 6e édition du concours régional annuel de la maison cidricole de Bretagne organisée les 14 et 15 juin, le cidre…
À quelques jours de l'ouverture, l'effervescence gagne le Space
A l'heure ou l'élevage devient une question de société, le retour du Space en présentiel, du 14 au 16 septembre, est d'autant…
Au Space, les élèves du Nivot s’occupent des Normandes

Cette année, le Space servira de cadre au concours national de la race Normande, pour lequel 85 animaux ont été sélectionnés.…

Publicité