Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Le CAR pour une future PAC au service des agriculteurs

Alors que les textes réglementaires de la future PAC ne sont pas encore stabilisés, les débats sur le budget, le contenu et la gestion de cette future politique se multiplient. Le Conseil agricole régional (CAR) réunissant les principales organisations professionnelles agricoles de Bretagne vient d'exprimer sa position pour une PAC qui reste une politique économique au service de la rémunération des agriculteurs.

Pour le Conseil agricole régional, la PAC doit notamment être "dotée d’outils financiers et organisationnels agissant comme véritables leviers en faveur du revenu des agriculteurs".

Le CAR demande que la PAC "dispose d’un budget a minima maintenu au niveau européen, par rapport à la programmation actuelle, sans transfert supplémentaire du 1er pilier vers le 2nd pilier". Il estime que "le second pilier doit permettre d’accompagner équitablement la modernisation des exploitations, le renouvellement des générations, la transition agro écologique et le maintien des activités agricoles sur le territoire, les fonds bénéficiant avant tout aux agriculteurs".

La PAC doit être la plus commune possible pour "éviter les distorsions de concurrence entre États membres", elle doit être "dotée d’outils financiers et organisationnels agissant comme véritables leviers en faveur du revenu des agriculteurs, soutenant tous les systèmes agricoles dans les transitions pour pérenniser l’agriculture dans toute sa diversité de filières et d’exploitations".

Dans son communiqué, le CAR souligne que "les agriculteurs bretons souffrent déjà des effets dévastateurs de trop nombreuses distorsions de concurrence, des contraintes de production qui engendrent des coûts supplémentaires non rémunérés par le marché et totalement assumés par eux". "Leurs produits agricoles sont directement confrontés aux produits d’importations à bas prix". Il précise qu' "une gestion décentralisée, au niveau de la Région, n’apporte pas les garanties d’un budget préservé. Il n’est donc pas favorable à une gestion décentralisée de l’ensemble des fonds de la PAC (1er et 2nd piliers) par la Région Bretagne". La PAC, doit garder comme "objectif de garantir une juste concurrence entre les acteurs économiques des différents États membres et réduire l’écart de compétitivité entre bassins de productions européens".

Le Conseil agricole régional élargi de Bretagne regroupe la FRSEA, JA, la chambre d'agriculture de Bretagne, la Coopération agricole Ouest, le Crédit agricole, Groupama, les MSA et l'UGPVB.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Thierry Coué
Thierry Coué, Président de la FRSEA de Bretagne : "Chaque agriculteur doit prendre conscience du besoin de se protéger, et de protéger son exploitation"
Depuis le début de la crise du coronavirus, le monde agricole semblait en retrait, presque observateur. Les comportements ont…
Lettre aux agriculteurs et agricultrices de Bretagne

Madame, Monsieur,

Comme le reste du monde, la Bretagne est confrontée à la pandémie due au coronavirus Covid-19. Dans…

Jérémy Labbé, nouveau président de JA22
Le 11 mars dernier s’est tenu le conseil d’administration électif des Jeunes agriculteurs des Côtes d’Armor. Dorénavant c'est un…
Germain et Laura Evo, jeunes aviculteurs, engagés aussi
Du comité organisateur de la prochaine fête de l’agriculture, à Grand-Champ, Germain Evo 32 ans, en est, Jeune Agriculteur aussi…
Eureden s’adapte et s'organise pour assurer ses services

La crise COVID-19 impacte profondément notre filière porcine et les équipes Eureden sont entièrement mobilisées pour…

Publicité