Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Le CER France Ille et Vilaine à la rencontre de ses adhérents

Lors de 12 réunions locales, le CER France Ille et Vilaine invite ses adhérents à une réflexion prospective pour les aider à bien faire évoluer leur exploitation.

Pour le CER France Ille et Vilaine, les réunions hivernales sont l'occasion d'aller à la rencontre des adhérents. Cette année, il y en aura 12 sur tout le département. Ces réunions débutent par l'actualité fiscale. Une actualité particulièrement riche cette année. Puis les spécialistes du CER France Ille et Vilaine font le point sur les nouveautés en terme de gestion, notamment sur la PAC et sur le PMBE. Est également présenté le fond d'indemnisation des risques sanitaires et environnementaux. Fonds qui, à partir du 1er janvier 2013, devrait permettre de couvrir les risques économiques suite à des accidents environnementaux ou sanitaires. Pour les zones concernées du sud du département, un point est aussi fait sur l'aide sécheresse.
Mais surtout, ces réunions permettent aux agriculteurs et à leurs conseillers de se lancer dans la prospective économique pour mieux adapter leur exploitation dans le contexte mouvant de la réforme de la PAC et de la volatilité des marchés. "L'anticipation permet de se préparer, de ne pas broyer du noir, encourage Christian Sicard, responsable du conseil entreprises. Pour cela, il faut regarder devant et derrière la situation actuelle de son exploitation". La réflexion est étayée par des témoignages d'agriculteurs, qui expliquent comment ils ont réagi à des événements importants et comment ils se préparent à faire face à l'avenir.

Adapter l'offre de services
Face à tous les changements qui attendent les agriculteurs, le CER France Ille et Vilaine adapte son offre de services, avec de nouvelles options selon les attentes de l'exploitant. Une offre baptisée "profil". "Cette offre se veut à l'écoute des besoins de nos adhérents, explique le centre de gestion. Elle s'adapte à chaque étape de la vie du chef d'entreprise". Cette nouvelle offre de services du CER France Ille et Vilaine s'articule avec Farméo, un service web, déployé au niveau du grand Ouest. CER France Ille et Vilaine souhaite simplifier les démarches de l'agriculteur. Cette application web centralise la saisie des informations techniques et économiques et aide l'agriculteur dans ses prises de décision. L'agriculteur peut choisir de déléguer toute cette partie administrative. A un 2e niveau, il peut se charger de cette partie tout en comptant sur l'appui d'un conseiller pour des sujets plus pointus. Enfin, il peut faire appel à des conseils d'expert, à des périodes clés de son exploitation. "Notre but est de permettre à chaque agriculteur d'optimiser son travail administratif et de valoriser ses enregistrements", souligne Christian Sicard.
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le boom des plantes aromatiques et médicinales cueillies
La cueillette des plantes sauvages est en plein renouveau. Longtemps marginale, méconnue, elle est en plein essor, portée par le…
Le croisement pour un troupeau facile à vivre
À Trégarvan dans le Finistère, dans les parcelles qui bordent l’Aulne, 115 vaches croisées 3 voies pâturent presque toute l’année…
Décès de Claude Cochonneau, président des chambres d'agriculture
L'Assemblée permanente des chambres d'agriculture (APCA) fait part, dans un communiqué le 23 décembre, du décès de son président…
Phytos : une charte pour garantir des relations de bon voisinage
Le 17 décembre dernier, le Finistère s'est à son tour engagé dans la charte riverains. Signée par la profession agricole et l'…
Le marché du porc breton : optimisme en 2020, mais pas d'euphorie
L'année 2019 s'achève sur un prix du porc inédit depuis 1992, avec un pic à 1,70 euros le 12 décembre dernier. Les vœux du marché…
Le texte du gouvernement sur les ZNT fait l'unanimité... contre lui
Le gouvernement a publié, le 29 décembre au Journal officiel (JO), l’arrêté et le décret instaurant les nouvelles zones de non-…
Publicité