Aller au contenu principal

Le comice du Bout du monde rejoint la Vache en fête à Plouguin

Une fois n'est pas coutume, le comice des éleveurs du Bout du monde quitte Saint Renan et Ploudalmézeau. Le 1er septembre prochain, pour fêter ses 20 ans, c'est à Plouguin qu'il posera son ring, dans le cadre de la Vache en fête, organisée par le comité des fêtes de la commune.

Pour ses 20 ans, le comice des éleveurs du Bout du monde se tiendra cette année à Plouguin, dans le cadre de la Vache en fête.
Pour ses 20 ans, le comice des éleveurs du Bout du monde se tiendra cette année à Plouguin, dans le cadre de la Vache en fête.
© Chantal Pape

C'était une habitude bien ancrée : une année à Saint Renan, l'autre à Ploudalmézeau. Mais pour fêter dignement ses 20 ans, le comice des éleveurs du Bout du monde a décidé d'innover. Et le 1er septembre prochain, c'est à Plouguin qu'il donne rendez-vous aux passionnés de concours bovins. "La municipalité et le comité des fêtes y organisent pour la première fois une grande fête de la vache. Nous avons décidé de les rejoindre", explique Jacques Le Bloas, le président du comice.

Un juge par section

Comme les années passées, les animaux arriveront sur place dès 9h, le samedi matin. Et les curieux pourront découvrir comment les éleveurs les préparent à défiler. Après une inauguration officielle, aux alentours de midi, le concours débutera à 13h30. "Et pour cette édition, les 20 juges qui ont officié au comice ont tous été invités à revenir". Si quelques-uns ont déjà signalé leur indisponibilité, la majorité d'entre eux devrait être présents. "Et chacun se verra attribuer une section".

A mi-parcours du concours, les jeunes seront invités à venir sur le ring présenter des génisses. Un moment toujours très attendu, comme l'est aussi la traite des vaches par les élus, une fois le comice terminé. Une exposition retracera l'évolution du matériel en agriculture, avec une démonstration de battage à l'ancienne et la présence des ETA du secteur avec leurs dernières acquisitions.

Travail du cuir et de la viande

Pendant ce temps, la fête de la vache se déroulera à la salle omnisports. "De nombreuses races de vaches, laitières et allaitantes, seront présentes, détaille Jacques le Bloas. Et on pourra y découvrir la fabrication de beurre, le travail du cuir ou de la viande". A proximité, un labyrinthe a été dessiné dans un champ de maïs. Et des épreuves de tracteurs tondeuses cross seront organisées durant tout l'après-midi, tandis que les plus jeunes pourront se mesurer lors de courses de tracteurs à pédales ou s'amuser sur des structures gonflables.

 

 

 

Pratique

 

Entrée gratuite

Crêpes, buvette

Repas hamburger à partir de 19h

 

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Quand agriculteur et apiculteur travaillent de concert
Voilà 4 ans déjà que Frédéric Mésangroas, producteur de porcs à Plouigneau (29), accueille les ruches de Daniel Le Louët. Au fil…
Le retour très controversé des protéines animales transformées
Le 14 avril dernier le Standing Committee on Plants, Animals, Food and Feed (Scopaff - en français Comité permanent des végétaux…
Le Space sera bien là en 2021, à Rennes
Le salon de l'élevage fait son grand retour à Rennes. Entre soulagement, fierté et impatience, les organisateurs du Space livrent…
Les Entreprises des territoires en recherche constante de reconnaissance
Les entreprises des territoires (EDT) se réunissaient encore une fois en viso conférence pour l’assemblée générale 2021. l’…
Porcs : les éleveurs demandent la fin de la castration
"On bute sur le mur des abatteurs… Si le gouvernement ne nous aide pas, ça va être compliqué". Mardi dernier, l’association pour…
L’agriculture intensive et le hors sol : une chance pour la Bretagne

Productiviste, industrielle et intensive à outrance : voilà les qualificatifs réducteurs et mensongers dont certains ne…

Publicité