Aller au contenu principal

Le confinement perturbe le marché de la pomme de terre

Confinement oblige, la demande en produits transformés issus de la pomme de terre a chuté de 50 à 60 % dans les services de restauration hors domicile et l’export s’est fermé. Même si la demande du commerce de détail a augmenté, le NEPG, North western european potato growers, estime que sur ses 5 pays, France, Allemagne, Pays-Bas, Belgique et Royaume-Uni, plus de 2 millions de tonnes de pommes de terre ne seront probablement pas transformées. Et le secteur devra trouver d’autres débouchés : alimentation animale, méthanisation, bioéthanol…
Les usines ayant demandé aux producteurs de stocker la récolte 2019 le plus longtemps possible, cette dernière pourra être transformée jusqu’à fin août, venant se télescoper avec les premiers arrachages de hâtives. "La réduction des surfaces était la seule solution", plaide le NEPG. Mais les champs étaient déjà loués, les contrats signés, les plants achetés… et la superficie ne devrait être réduite que de 5 %. "Insuffisant", s’alarme le NEPG. 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Albane et Sébastien ont ce "goût à traire"
"Que les jeunes n’aient pas peur de s’installer, c’est prenant mais il y a plein d’avantages !". Albane Le Gal et Sébastien…
Nouvelle convention collective nationale pour l’agriculture en 2021
À partir du 1er avril 2021, une convention collective nationale couvrant toutes les entreprises et les salariés de la production…
Son foncier permet une installation et restructure deux exploitations
Producteur de lait à Poullan sur Mer (29), Jean-Claude Péron, 57 ans, souhaitait lever le pied. Après réflexion, il décide de…
Former 150 jeunes chaque année
Le groupe Lactalis investit dans l’apprentissage. Son centre de formation va ouvrir cette année. 150 jeunes y seraient formés…
Demain 10 000 ha de Leggo !
Dans le cadre de l'ambition française de développement de l'autonomie protéique, le grand ouest se fixe pour objectif de répondre…
Agriculture : bienvenue en 2030 !
L’année 2021, débute. Après une année particulière, qui aura marqué les esprits, mais aussi un tournant dans le monde agricole et…
Publicité