Aller au contenu principal

Le Contrôle laitier en assemblées locales

Lors de 6 réunions par petite région, les éleveurs se sont informés sur les actions du Contrôle laitier, ses projets, ses nouveautés.

Lors de la réunion de la petite région de Vitré/ la Guerche, au Theil de Bretagne.
Lors de la réunion de la petite région de Vitré/ la Guerche, au Theil de Bretagne.
© Cécile Julien

/* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman","serif";}

Tout au long du mois de janvier, le Contrôle laitier d'Ille et Vilaine organise ses assemblées locales. L'occasion pour les administrateurs et les adhérents d'échanger sur la vie de la structure. Depuis début 2008, un projet d'entreprise est en cours d'élaboration pour une mise en œuvre opérationnelle fin 2009. "Ce projet d'entreprise nous permet de réfléchir aux services à proposer, aux innovations à conduire, aux missions de nos salariés, explique Pierrick Cotto, le président du Contrôle laitier. Ainsi, nous avons décidé de spécialiser nos collaborateurs dans un métier afin qu'ils apportent un meilleur service aux adhérents". Ce projet d'entreprise prévoit également le développement de partenariat "dans un logique d'association et de complémentarité, comme celui que nous avons signé avec Bovins croissance et le GDS, souligne Pierrick Cotto. Cette logique de partenariat est également valable avec Bretagne Contrôle laitier. Nous n'avons pas changé d'avis sur une fusion, qui, pour nous, n'apporterait rien aux éleveurs, mais souhaitons travailler en commun quand les dossiers le nécessitent". Le Contrôle laitier a bâti son projet autour de 5 axes stratégiques : mesurer les performances, améliorer la production, améliorer la productivité de l'exploitation, faire évoluer l'exploitation, bâtiment et environnement. Autre nouveauté de 2008, le Contrôle laitier va mettre en place un système de fidélisation. Chaque adhérent engrangera des points de fidélité selon les services qu'il utilise. Des points qui lui permettront de bénéficier de chèques de ristourne.

 

Innovation

Au niveau technique, 2008 aura été une année atypique, du fait de la production supplémentaire à fournir en fin de campagne et de la baisse en production en fin d'année civile. En moyenne annuelle, la production est stable à 7.763 kilos, avec un TP de 32 et un TB de 40. Le maintien de toutes les vaches en production, début 2008, a dégradé le taux cellulaire. Si ce taux est revenu à la normale en octobre/novembre, après les réformes, la vigilance reste de mise. Pour arriver à satisfaire la demande des laiteries, les éleveurs ont augmenté les quantités de concentrés, + 11 kg en moyenne, sur les 6 premiers mois de 2008. 2009 démarre plus tranquillement avec des effectifs revus à la baisse et des taux corrects.

Depuis quelques mois, le Contrôle laitier teste les compteurs électroniques. Ce nouveau système facilite l'opération de pesée et évite d'avoir à ressaisir les données. Le parc des anciens compteurs sera progressivement remplacé par cette nouvelle technologie. "Les compteurs électroniques coûtent plus cher mais nous allons faire des économies sur les saisies, explique Laurent Mériaux, directeur du Contrôle laitier. En plus, ces compteurs ont l'avantage de moins ralentir la traite que les compteurs mécaniques. Les contrôles en seront facilités". De plus, ces compteurs sont compatibles avec l'identification électronique, actuellement en test dans le département. A terme c'est une véritable chaine, depuis la boucle de l'animal jusqu'au logiciel technique, qui pourra être faite. Sans enregistrement papier !

A l'issue de chaque assemblée locale, une visite d'élevage était organisée autour du thème "comment obtenir une forte performance animale et une bonne qualité du lait".

 

L'année 2008 en chiffres

 

-         3.865 adhérents en élevage bovin, 21 en élevage caprin et 2 en élevage ovin,

-         184.679 vaches contrôlées (+4,5% par rapport à 2007)

-         Un effectif moyen par élevage en hausse de 4,7 vaches

-         En moyenne, chaque éleveur bénéficie de 10,7 contrôles de performances et de 8,9 appuis conseils.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le cheptel porcin chinois reconstitué, la filière française en crise
Le ministère de l’Agriculture chinois vient de révéler que le nombre de porcs vivants sera bientôt au même niveau qu’avant la…
"Une démarche remplie d’espoir et de sens"
Quatre ans après la création de "C’est qui le patron ?!", son fondateur, Nicolas Chabanne, revient sur l’évolution de la marque…
Pompiers volontaires : Laïta favorise l’engagement de ses salariés
Une convention avec le Sdis 29 l’a officialisé : Laïta va octroyer jusqu’à 10 jours par an à ses salariés sapeurs-pompiers…
La grange du Guilar, un nouveau magasin à la ferme à Bodilis (29)
Le premier confinement a multiplié son activité de vente à la ferme par quatre ! Pour offrir à sa clientèle une plus large gamme…
Le boycott des produits français : quel impact pour la Bretagne ?
Les appels au boycott de produits français se sont multipliés depuis le samedi 24 octobre dans plusieurs pays du Moyen-Orient…
Les agriculteurs sous la loupe de l'Insee
Les chiffres agricoles de l'Insee confirment les impressions du terrain mais alertent sur la baisse du nombre d'agricultrices. En…
Publicité