Aller au contenu principal

RENCONTRES DE SECTEUR GODÉDIS
Le développement durable, une réelle opportunité

Après avoir évoqué l'actualité fiscale et juridique, et les changements induits par la réforme de la PAC, les rencontres de secteur de Cogedis font le point sur le développement durable, "réelle opportunité pour les entreprises".

Pierre Rouault, président de Cogedis Fideor.
Pierre Rouault, président de Cogedis Fideor.
© Terra

Simple effet de mode ou vague de fonds qui va revoir les fondamentaux de notre société ? S'il est encore trop tôt pour se prononcer, il ne se passe pas un jour sans qu'on entende parler du développement durable ! Mais comment le définir ? "C'est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs", répond, en 1987, le rapport Brundtland. "Ce concept repose sur trois piliers : économie, écologie et social, ajoute Michel Hobé, directeur technique et économique de Cogedis. Il ne s'agit, en aucun cas, de vider les territoires ruraux de leurs forces vives".
En se fixant des objectifs ambitieux à l'horizon 2020, diminution de 38% de la consommation d'énergie dans les bâtiments, de 20% des émissions de gaz à effets de serre..., le gouvernement français s'est aussi doté de mesures fiscales incitatives, à destination des particuliers, des collectivités, des entreprises... Et propose des subventions pour aider à financer certains investissements.

Au quotidien chez les Gauter

Agriculteurs dans le Morbihan, M et Mme Gauter ont fait du développement durable leur quotidien, en investissant dans un pré-refroidisseur de lait et une pompe à chaleur qui capte les calories du tank pour chauffer l'eau. Du côté des phytos, la déminéralisation de l'eau leur a permis de diviser les doses préconisées par trois. 3 ha de colza leur fournissent des tourteaux pour les laitières mais aussi de l'huile pour faire fonctionner les tracteurs, la voiture d'exploitation et chauffer leur maison d'habitation. Après avoir été isolés avec du chanvre, leurs trois gîtes sont chauffés grâce à une pompe à chaleur air-eau. "Je pense d'abord à mon portefeuille", reconnaît l'agriculteur, pour expliquer sa démarche. Si, à l'époque, il a payé 30 000 francs l'appareil de déminéralisation de l'eau, il a récupéré sa mise en seulement un an et demi !

Améliorer son image

"Il y a là de réelles opportunités à saisir, estime Michel Hobé. Miser sur le développement durable peut permettre de réduire ses coûts, d'améliorer ses conditions de travail et son image auprès de ses partenaires ou de ses clients, tout en augmentant son revenu et en préservant l'environnement". Avant de prendre une décision, attention, cependant, à prendre en compte son impact économique et financier sur l'exploitation, en calculant, entre autres, le temps de retour sur investissement ! "Le développement durable peut redonner du souffle, un projet à une entreprise".

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le Space sera bien là en 2021, à Rennes
Le salon de l'élevage fait son grand retour à Rennes. Entre soulagement, fierté et impatience, les organisateurs du Space livrent…
Marché foncier en croissance, des prix qui continuent de progresser
Un an de crise sanitaire n'auront pratiquement eu aucune incidence sur l'activité du marché foncier et de la Safer. Mieux, le…
Choucas : du blé pour camoufler le maïs
Ravageurs, désherbage du maïs et pression des maladies sur céréales…, programme dense à la réunion bout de champ Agrocultures,…
Porcs : les éleveurs demandent la fin de la castration
"On bute sur le mur des abatteurs… Si le gouvernement ne nous aide pas, ça va être compliqué". Mardi dernier, l’association pour…
Les Entreprises des territoires en recherche constante de reconnaissance
Les entreprises des territoires (EDT) se réunissaient encore une fois en viso conférence pour l’assemblée générale 2021. l’…
L’agriculture intensive et le hors sol : une chance pour la Bretagne

Productiviste, industrielle et intensive à outrance : voilà les qualificatifs réducteurs et mensongers dont certains ne…

Publicité