Aller au contenu principal

Les 15 et 16 mars à Quimper
Le festival de l'élevage sur son 31

Pour sa 31ième édition, le festival de l'élevage en Cornouaille accueille deux concours nationaux, le national Pie rouge des Plaines le samedi et un national d'agility le dimanche.

 

Comme tous les ans, le festival de l'élevage commencera dès le vendredi, avec la journée des enfants, à laquelle sont déjà inscrits plus de 1 700 petits écoliers, en provenance de tout le département. "Ils viennent en majorité le matin, constate Maurice Even, le nouveau président du festival de l'élevage. Cette année, nous avons donc décidé d'inviter les résidents des maisons de retraite de la région de Quimper à découvrir le festival le vendredi après-midi". Une initiative qui a l'air de plaire, à en juger par les premières inscriptions.

Le samedi, place aux concours bovins, avec un concours national en Pie rouge des Plaines et un concours départemental en Prim'Holstein, Normande, Montbéliarde, Brune, Charolais, Blonde d'Aquitaine et Limousin, et une présentation en Salers. Après avoir accueilli les enfants le vendredi, les agricultrices de la région de Quimper présenteront la tenue de travail qu'elles ont imaginé, ainsi que toute une gamme de vêtements pour le travail en plein air, commercialisée par Armor Lux.

Le festival réserve aussi une place importante aux chevaux, avec défilé en ville de 12 attelages chevaux de trait bretons le samedi matin, un concours d'attelage, de modèle et d'allure, une présentation des étalons des haras d'Hennebont, des ballades en calèche… Cette année, seront mis à l'honneur les poneys Shetland et les Quarter Horses, des chevaux de western qui s'affronteront sur diverses épreuves.

Le festival de l'élevage, c'est aussi une exposition avicole, avec 300 volailles, 300 pigeons et 150 lapins, une présentation canine, avec 150 à 200 chiens et une vingtaine de races différentes, une expo culturelle, où il s'agira, cette année, de représenter un animal sur un fonds constitué de sa propre robe… Le festival de l'élevage accueillera également un concours national d'agility, qui regroupera 80 chiens de toutes races, réparties en 4 catégories, suivant leur taille.

 

En pratique

Ouverture au public le samedi et le dimanche, de 9h à 18h,

Tarif : 5€, tarif réduit : 3€, gratuit pour les moins de 12 ans.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Bale grazing, une autre façon de nourrir dehors les animaux en hiver
Inspiré de techniques néo-zélandaises, le bale grazing consiste à disposer de l’ensilage ou du foin dans une parcelle, qui…
Mon vœu pour 2022

"Adieu veau, vache, cochon, couvée", c’est ainsi que pourrait se résumer le bilan de l’année qui s’achève. Les…

Les méthaniseurs bretons défendent un modèle agricole
L'Association des agriculteurs méthaniseurs bretons s'est réunie au Lycée la Touche à Ploërmel (56). Avec les trois quarts d'…
Agriculture, quelles stratégies bas carbone ?
Mobiliser les acteurs du territoires sur la diminution de leur empreinte en matière de GES, gaz à effet de serre. C’est tout l’…
Les producteurs de lait exigent des hausses de prix
Alors que les négociations commerciales avec la grande distribution battent leur plein, les producteurs de lait sont venus…
Les zones d’ombre des nouveaux textes sur les ZNT
Le ministère de l’Agriculture a mis en consultation le 21 décembre deux textes réglementaires sur les zones de non-traitement (…
Publicité