Aller au contenu principal

Le Gab56 organise des fermes ouvertes bio

Le Gab 56 organise ce mois-ci des portes ouvertes sur des exploitations bio ou en conversion. La première d'entre elles avait lieu chez deux jeunes producteurs et transformateurs de lait de brebis. L'occasion d'échanger entre professionnels, bio ou non, sur les pratiques biologiques.

En reprenant fin 2009 une ferme familiale de 24 ha à La Croix Helléan, l'objectif de Marie-Eve Taillecours et de Ludovic Josse était de vivre à deux sur l'exploitation sur la surface disponible. Ainsi ils démarrent l'an dernier l'élevage de 94 brebis, la transformation et la vente directe leur apportant une bonne valorisation de leur production, de l'ordre de 3,2 € du litre de lait. "Les résultats sont vraiment très bons, remarque Ludovic. On ne pensait pas faire cela dès la première année". "La tomme est un peu moins bien valorisée que le yaourt mais elle peut être stockée pendant plusieurs mois en cave", poursuit Marie-Eve. Les 17 000 litres de lait annuels sont entièrement transformés en trois produits phares - yaourt, fromage lactique ou tomme - commercialisés localement en vente directe, sur les marchés, en Amap ou à la ferme.

 

Rigueur et organisation

La réussite de cet élevage tient notamment à une bonne organisation du travail. Pour des questions de temps, les éleveurs se sont résout à ne traire que le matin. La transformation est réalisée en suivant, selon la production et les prévisions de vente. La fromagerie fut le principal investissement de cette ferme. "Il faut être très rigoureux sur l'alimentation des animaux qui peut complètement changer la qualité du lait. Or il n'y a pas de réajustement possible à la transformation", souligne Marie-Eve. A noter aussi qu'à partir de la conversion de leurs terres en novembre 2009, ces éleveurs ont deux ans pour passer à l'alimentation bio pour leurs brebis, n'ayant pas effectué de conversion simultanée, ce qui leur laisse un peu de temps pour caler les pratiques. 

Enfin, la commercialisation, très prenante selon ces deux producteurs, est concentrée sur la fin de semaine, du mercredi soir au samedi matin. Elle représente à elle seule 35h de travail. La période du tarissement donne néanmoins un répit aux producteurs durant les mois d'hiver.

Les prochains fermes ouvertes, de 14h à 17h

-        Le 13 mai chez Jean-François Orain à St-Malo-des-trois-fontaines : 35 vaches laitières en conversion

-        Le 16 mai au Gaec les bios de Baden : 23 ans d'expérience en maraîchage bio

-        Le 19 mai chez François Le Drevo à Arradon : bovins viande en conversion

-        Le 24 mai chez Jean-Charles et Julien Métayer à Colpo : élevage de 5 000 poulets par an et transformation

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Jean-Elie Le Crom : "J’avais vraiment envie de m’installer"
Son truc ?  "Les vaches et le lait". Une passion ! Jean-Elie Le Crom l’a chevillée au corps. Alors, à 22 ans, il vient de…
Du maïs semé tous les 50 cm pour réduire l’usage des phytos
Si il est courant de semer son maïs avec un inter-rang de 75 cm, Alex Delamarre et Philippe Briand, entrepreneurs agricoles sur…
Tristan Delisle, un producteur de lapins engagé
Tristan Delisle s'est installé en mars 2020 sur l'élevage familial de lapins avec sa mère, en remplacement de son père parti à la…
L’irrigation : "l’assurance récolte de toute la filière"
Fin des six syndicats locaux qui contribuaient depuis 40 ans au développement de l’irrigation en Bretagne. Place à Breizh…
Les éleveurs de volailles en colère contre certains distributeurs
La semaine passée la Confédération française de l’aviculture (CFA) dénonçait "l’indifférence des enseignes Carrefour, Casino et…
63% des abattages de porcs en Bretagne aux mains de trois groupes en 2020
En 2020, à partir des données Uniporc Ouest, le nombre de porcins abattus en Bretagne montre une diminution de l’activité. Dans…
Publicité