Aller au contenu principal

Le gouvernement resserre la composition de l’observatoire de l’alimentation

© Pixabay

Par un décret du premier ministre du 9 octobre, la composition de l’observatoire de l’alimentation a été resserrée, en excluant le secteur agricole, les instituts techniques, la restauration collective, l’Anses et l’Inrae. Désormais, seuls siégeront dans ce conseil les présidents du CNA (actuellement Guillaume Garot), de la FCD (distributeurs) et des associations CLCV (consommateurs) et Familles rurales, sous la présidence tournante de la DGAL (ministère de l’agriculture), de la DGS (ministère de la santé) et de la DGCCRF (ministère de l’économie). Le rôle de cet observatoire tel que modifié par la loi Egalim est de collecter et analyser "les données nutritionnelles relatives aux aliments afin d’éclairer les pouvoirs publics et les opérateurs privés". Objectif de ces études : améliorer en continu "la qualité de l’offre alimentaire et une réduction des risques en matière de santé".  

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le Finistère surfe sur le Bien manger
Après avoir lancé son PAT, projet alimentaire de territoire, le Finistère a continué sur sa lancée, en faisant de 2020 l’année du…
Légumes de conserve, gérer la variabilité et le prix juste
Une campagne mitigée avec une tendance aux moindres performances des légumes en conserve et surgelé. La Bretagne n’échappe pas au…
Tout Feu Tout Frais traque additifs, conservateurs, colorants et arômes
À Plabennec (29), voilà 20 ans déjà que Brédial et sa marque Tout Feu Tout Frais traquent sans relâche additifs, conservateurs,…
Une farine pleine de promesses
Produire une farine à base de blé issue d‘une agriculture locale et raisonnée, tout en répondant aux attentes du consommateur,…
Bovins mutilés : comment agir ?
Depuis plusieurs mois, des faits de mutilations de chevaux ont été signalés un peu partout en France et font régulièrement la Une…
Les ministres trouvent un accord sur la future PAC

Le 21 octobre à l’aube, les ministres de l’Agriculture des 27 sont parvenus à un accord sur la prochaine PAC qui ouvre la…

Publicité