Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Le partage d’ensileuse en Cuma

De nouveau, avec précocité, l’ensilage des maïs a débuté dès la mi-août dans le sud Morbihan. A la Cuma la Berricoise, les chantiers s’enchaînent depuis cette semaine avec, en complément, l’apport de l’ensileuse de l’Union départementale des Cuma. Gros plan.

 

"Elle commence cet après-midi par un chantier sur Theix, on enchaîne demain sur Berric. On se partage la machine à mi-temps avec Noyal Muzillac", détaille, affairé Antony Rouillé, président de la Cuma la Berricoise, les yeux sur le planning établi le 26 août. Prochain le 2 septembre. "On va faire près de 1 000 ha en trois semaines". Entre les 700 ha de ses propres adhérents, les 250 de la Cuma d’Elven et les 80 de celle de Bignan, un millier d’hectares sera ensilé avec cinq salariés sur le pont, de l’entraide et les remorques pour des chantiers complets qui "font aussi travailler l’activité tracteur", souligne-t-il, gestionnaire. Reste que depuis 3 à 4 ans, "c’est le même scénario, tout arrive en même temps. Près de la côte, le maïs affiche déjà 40 % de MS", pointe cet éleveur laitier.

 

Des avantages communs

Alors pour conforter l’achat de cette nouvelle machine par l’UD Cuma, la Berricoise a garanti 150 ha, Noyal Muzillac 150 et Questembert 50. "Le reste est apporté par Séglien". "Le collectif y gagne, avant tout. Cela assure à Séglien de garder et développer l’activité ensilage aux adhérents. Seule, la Cuma n’aurait pu faire l’investissement". Autres intérêts, "nos exploitations se sont agrandies, cela permet de couvrir ces surfaces supplémentaires. En 20 ans, on est passé de 250 à 900 ha et puis nous pouvons répondre à la demande plus rapidement, faire face aux cas d’urgence". Car avec les chaleurs de la fin août, le taux de matière sèche grimpe d’un point par jour . D’où l’afflux des demandes "qu’on priorise suivant les stocks ou non de nos adhérents". Une activité importante pour La Berricoise qui sur un chiffre d’affaire de 420 000 euros, 120 000 reviennent à la seule activité récolte où l’ensilage est facturé 130 euros/ha.

Claire Le Clève

 

*Pour plus de renseignements sur le suivi des matières sèches en zone précoce : http://www.chambres-agriculture-bretagne.com/synagri/conseil-cultures-bretagne

; Récolter au bon moment, avec le bon réglage

D’un côté des surfaces en tension pour une seule machine par l’apport de surfaces supplémentaires (Berric, Noyal-Muzillac et Questembert), de l’autre à Séglien, une Cuma où il était nécessaire de renouveler sa machine pour satisfaire l’attente de ses cumistes… Entre les deux, une complémentarité liée à des maïs arrivant à maturité à des périodes très différentes. "Au travers de l’Union départementale des Cuma, on a décidé de structurer tout ça en faisant l’achat d’une machine supplémentaire qu’on loue aux Cuma", note Dominique Guého de la Fdcuma. 500 ha sont prévus avec cette nouvelle machine réglée qui complète le parc ensileuses en Cuma dont les premiers chantiers ont démarré chez les adhérents de la Berricoise. Et pour intervenir au bon stade *, BCEL Ouest proposait mardi dernier dans le hangar de la Cuma de doser la matière sèche, première des neuf rencontres qui s’étageront jusqu’au 14 septembre dans le Morbihan.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Vignette
Ressources humaines : un volet à cultiver avec soin !
La main d'oeuvre disponible sur le marché de l'emploi se fait rare. Un constat que partagent agriculteurs et services de…
Vignette
Chauffer un poulailler par géothermie pour économiser des euros et des kg de CO2
Si l’ambiance des poulaillers les plus récents est bien maîtrisée même en période de forte chaleur, l’alimentation des volailles…
Vignette
Pas de glyphosate détectable dans leurs urines
Tous sont utilisateurs de glyphosate. En réponse aux pisseurs volontaires, vingt agriculteurs de la FDSEA du Morbihan ont fait…
Vignette
Carbon Agri, la méthodologie de certification des gains carbone en agriculture est disponible
Le ministère de la Transition écologique et solidaire a validé cet été la méthodologie Carbon Agri qui permet de faire certifier…
Vignette
Eureden se dévoile au Space

L'union de Triskalia et du groupe d'aucy prendra effet le 1er janvier 2020 suite à l'accord de l'Autorité de la…

Vignette
Ensilage du maïs, c’est parti et bien parti
Avec du maïs dosé à 28 % de MS le 23 août dernier, le Gaec laitier Le Bihan, à Noyal-Muzillac, au sud-est du département du…
Publicité