Aller au contenu principal

Le pays de Rennes avance sur l’approvisionnement local

Dans le cadre de l'appel à projets agricoles et agroalimentaires de territoire, lancé par la région Bretagne, le pays de Rennes a été retenu pour construire une filière d'approvisionnement local pour la restauration collective.

Des ateliers culinaires ont présenté des recettes à base de produits locaux.
Des ateliers culinaires ont présenté des recettes à base de produits locaux.
© Terra

Légumes, lait, glace, volailles, viande bovine... Ce lundi 27 avril, le centre culinaire de Rennes avait des allures de petit marché local. Une douzaine d'agriculteurs sont ainsi venus présenter leur production auprès d'acheteurs de la restauration collective, de gestionnaires de cantines et d'élus locaux. Une soixantaine de personnes au total dont l'objectif est donc de créer une filière d'approvisionnement en produits locaux. Et pour y arriver, la première chose est de connaître l'offre existante. La chambre d'agriculture, partenaire de cette opération a mené en amont une étude pour repérer des producteurs susceptibles de livrer la restauration collective ainsi qu'une enquête pour définir quelles étaient les attentes, notamment des cantines et des maisons de retraite. Il en ressort que la premier critère cité par les professionnels est la qualité et la régularité des produits, devant la fiabilité des approvisionnements, un conditionnement adapté et enfin un prix fixe. Côté produits, les demandes concernent en priorité les fruits et légumes, la volaille, les produits laitiers et le pain.

 

…changes et découvertes

En parallèle de ce marché de producteurs locaux, des échanges ont permis aux acteurs d'avancer sur la connaissance des cahiers des charges et d'apprendre les contraintes des uns et des autres. Enfin, toujours dans cet esprit de découverte, des ateliers culinaires ont permis de présenter des recettes, élaborées à partir de produits locaux, notamment des recettes mixées, qui peuvent être utilisées en restauration collective dans les maisons de retraite. La prochaine étape consistera à créer une plateforme logistique commune qui permettra de faciliter les échanges.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Quand agriculteur et apiculteur travaillent de concert
Voilà 4 ans déjà que Frédéric Mésangroas, producteur de porcs à Plouigneau (29), accueille les ruches de Daniel Le Louët. Au fil…
Le retour très controversé des protéines animales transformées
Le 14 avril dernier le Standing Committee on Plants, Animals, Food and Feed (Scopaff - en français Comité permanent des végétaux…
Le Space sera bien là en 2021, à Rennes
Le salon de l'élevage fait son grand retour à Rennes. Entre soulagement, fierté et impatience, les organisateurs du Space livrent…
Les Entreprises des territoires en recherche constante de reconnaissance
Les entreprises des territoires (EDT) se réunissaient encore une fois en viso conférence pour l’assemblée générale 2021. l’…
Porcs : les éleveurs demandent la fin de la castration
"On bute sur le mur des abatteurs… Si le gouvernement ne nous aide pas, ça va être compliqué". Mardi dernier, l’association pour…
Choucas des tours : que faire pour limiter les dégâts à l’agriculture ?
Cette année encore, les dégâts de choucas des tours sur les semis de maïs sont nombreux. Et les agriculteurs des environs de…
Publicité