Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Le Préfet découvre la zone légumière

En poste dans le Finistère depuis fin février, Jean-Luc Videlaine, Préfet, avait déjà eu l'occasion de découvrir des exploitations laitières et porcines à Pleyben. Mardi dernier, il était à Taulé pour échanger sur les productions légumières et horticoles.

C'est une habitude désormais bien ancrée : dès qu'un nouveau Préfet est nommé dans le Finistère, la FDSEA et les Jeunes agriculteurs l'invitent à découvrir les principales productions du département. En poste depuis le 25 février dernier, Jean-Luc Videlaine n'a pas dérogé à la règle. Mais ses visites ont pris un tour particulier : si, à Pleyben les producteurs de lait et de porcs ont attiré son attention sur des productions en grande difficulté, il en a été de même mardi dernier, à Taulé.

"L'horticulture est en désarroi", relate Thierry Merret, le président de la FDSEA. Regroupant pépinières, plantes fleuries et fleurs coupées, ce secteur représente 20% du chiffre d'affaires de la Sica de Saint Pol de Léon. Et la crise économique et le climat de l'automne dernier et du printemps ont conjugué leurs effets pour plomber les achats des consommateurs et plonger la filière dans de grandes difficultés, comme l'a découvert Jean-Luc Videlaine chez Martine Merret, productrice de plantes fleuries à Taulé.

 

Non à l'écotaxe

 

Les légumiers ont profité de la venue du Préfet pour aborder avec lui les sujet qui fâchent. A commencer par l'écotaxe, "cet impôt sur l'économie de production", comme le considère Thierry Merret. "Dans les années 60, les agriculteurs se sont battus pour le désenclavement de la Bretagne. On est loin de tout. Et, en plus, on va taxer le transport !" Une taxe qui s'applique alors que Combiwest, née de la volonté de la profession agricole, vient de s'implanter à Morlaix. "Mais le transport multimodal ne fera pas tout : on ne pourra pas se passer des camions".

 

Moderniser les stations de conditionnement

 

La FDSEA et JA n'ont pas non plus manqué d'interpeller le Préfet sur la plate-forme de la Sica de Saint Pol, dont la construction est toujours bloquée, suite au contentieux engagé par un riverain. "On est en train de prendre du retard, nos stations de conditionnement sont dépassées". "C'est au juge du tribunal administratif de Rennes de trancher, rappelle Jean-Luc Videlaine. Je ne peux que souhaiter qu'une décision soit prise rapidement".

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Vignette
Ressources humaines : un volet à cultiver avec soin !
La main d'oeuvre disponible sur le marché de l'emploi se fait rare. Un constat que partagent agriculteurs et services de…
Vignette
Chauffer un poulailler par géothermie pour économiser des euros et des kg de CO2
Si l’ambiance des poulaillers les plus récents est bien maîtrisée même en période de forte chaleur, l’alimentation des volailles…
Vignette
Carbon Agri, la méthodologie de certification des gains carbone en agriculture est disponible
Le ministère de la Transition écologique et solidaire a validé cet été la méthodologie Carbon Agri qui permet de faire certifier…
Vignette
Pas de glyphosate détectable dans leurs urines
Tous sont utilisateurs de glyphosate. En réponse aux pisseurs volontaires, vingt agriculteurs de la FDSEA du Morbihan ont fait…
Vignette
Eureden se dévoile au Space

L'union de Triskalia et du groupe d'aucy prendra effet le 1er janvier 2020 suite à l'accord de l'Autorité de la…

Vignette
Ensilage du maïs, c’est parti et bien parti
Avec du maïs dosé à 28 % de MS le 23 août dernier, le Gaec laitier Le Bihan, à Noyal-Muzillac, au sud-est du département du…
Publicité