Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Le premier lait certifié digitalement

La coopérative Prospérité laitière du nord de la France s’associe à la start-up Connecting Food et lance le premier lait certifié "de pâturage" et "sans OGM" en temps réel grâce à la blockchain.

30 millions de litres de lait - sur les 600 millions que transforme la coopérative - sont concernés par le projet.

"C’est la rencontre de deux mondes qui se fréquentent assez peu", selon Sandrine Delory, directrice générale de la Prospérité fermière Ingredia. D’un côté, celui des coopératives "bien ancrées" dans les territoires et de l’autre celui des start-up. La réunion des deux aboutit à "une première mondiale" annoncée en conférence de presse le 8 octobre. En partenariat avec Connecting food, la coopérative du nord de la France lance "la première bouteille de lait certifiée, tracée et auditée en temps réel". C’est un pas de plus pour la coopérative dans sa "stratégie de différenciation" déjà entreprise grâce à des partenariats avec WWF et Welfarm.

 

Le live audit

Outre la traçabilité du produit de la ferme à la bouteille, que proposent déjà un certain nombre d’acteurs, la réelle innovation réside dans l’audit digital en temps réel du cahier des charges du lait (sans OGM, 170 jours de pâturage notamment), des garanties portées par le lait écoresponsable Prospérité, et ce à chaque étape de production et de fabrication. Par exemple, sur le volet sans OGM, à chaque livraison d’alimentation pour le bétail, le certificat du fournisseur est contrôlé digitalement. Concernant le pâturage, la plateforme récupère les données des déclarations PAC pour s’assurer que l’exploitation dispose bien des 1 500 m2 par vache prévus par le cahier des charges. La technologie offerte par Connecting food permet de rendre les données fournies "immuables et infalsifiables", assure Stefano Volpi, cofondateur de la start-up. Il sera également possible de croiser de nouvelles sources d’information pour s’assurer de leur cohérence.

 

Se différencier

Quant au consommateur, grâce à un QR code, il pourra s’assurer du respect du cahier de charges. Il accédera également à l’ensemble des étapes de la vie du produit : du fournisseur d’aliments à la mise en bouteille en passant par la ferme et la collecte. Afin de coller au maximum aux réalités du terrain, le QR code sera propre à chaque bouteille (par lot de 20 000 litres environ, pour des raisons techniques) pour délivrer uniquement les informations liées au lait contenu dans celle-ci.

"Notre challenge à nous, c’est d’aller plus vite que les autres, s’enthousiasme Sandrine Delory. L’échelle régionale à taille humaine de notre coopérative facilite la démarche. Nous pouvons être plus agiles". 30 millions de litres de lait - sur les 600 millions que transforme la coopérative - sont concernés par le projet. Le lait sera principalement commercialisé dans la région et sur des circuits courts. "C’est un vecteur d’opportunité pour nous, explique la directrice générale de Prospérité fermière. Une première innovation qui en appelle d’autres dans un futur proche". Le lancement des premiers ingrédients laitiers - le cœur du métier d’Ingrédia - connectés est déjà annoncé pour la fin de l’année.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Notre agriculture devrait-elle répondre aux diktats pour perdurer et être légitime ?

De plus en plus, nous, agricultrices et agriculteurs devons répondre à des injonctions, et même plus que cela, à de…

"On vit une guerre économique"
Invité à intervenir à l'occasion de l'assemblée générale de la FDSEA 35 qui se déroule le 20 février prochain, Gil Rivière-…
La Roazhon Ferme s'installe au Roazhon Park le 23 février

Attention, pour des raisons liées à la télévision, la programmation du match entre Rennes et Nîmes change de date ! Elle passe…

La Roazhon ferme revient s'installer le 23 février à Rennes
Deux ans après la première édition, la Roazhon ferme s'installe à nouveau à Rennes à proximité immédiate du Stade Rennais pour…
La pintade, pensez-y !
Lorsque l’on parle de volaille, on pense tout d’abord au poulet, bien sûr, puis à la dinde. La pintade fait partie de ces…
Publicité